/sports/baseball
Navigation

Les Cubs célèbrent le «jour d’ouverture 2.0»

Anthony Rizzo
Photo AFP Anthony Rizzo

Coup d'oeil sur cet article

Les Cubs de Chicago ont fêté le retour de leurs partisans à l’intérieur du Wrigley Field avec une retentissante victoire de 8 à 5 contre les Cardinals de St. Louis, vendredi.

Le domicile de l’équipe locale n’avait pas été rempli à pleine capacité depuis le début de la pandémie.

Anthony Rizzo s’est assuré d’animer la foule pour ce que l’équipe a rebaptisé : le «jour d’ouverture 2.0». En sixième manche, le joueur de premier but s’est engagé dans un duel de 14 lancers avec l’artilleur Daniel Ponce de Leon, au cours duquel il a offert quelques souvenirs aux spectateurs en frappant quelques fausses balles. Il a apposé un point d’exclamation à cette séquence en expulsant la dernière offrande du releveur à l’extérieur des limites du terrain, créant ainsi l’égalité 5 à 5.

Anthony Rizzo célébrant un coup de circuit
Photo AFP
Anthony Rizzo célébrant un coup de circuit

Un double bon pour deux points de Joc Pederson en septième manche et un circuit en solo de Willson Contreras au tour au bâton suivant des Cubs ont finalement permis ce gain des favoris de la foule. Pederson avait aussi frappé la longue balle, en quatrième manche.

Le lanceur partant Kohl Stewart a connu plusieurs difficultés au monticule, malgré la victoire des siens. En quatre manches de travail, il a accordé l’ensemble des cinq points adverses, sur six coups sûrs et deux buts sur balles.

La relève des Cubs a fait beaucoup mieux, en ne permettant aucun point, en plus de passer cinq adversaires dans la mitaine.

Tommy Nance (1-0) a finalement hérité de la victoire, tandis que Craig Kimbrel a signé son 16e sauvetage de la saison.

Le festival de la longue balle à Cincinnati

À Cincinnati, les Reds ont fait résonner leur bâton afin d’infliger un revers de 11 à 5 aux Rockies du Colorado.

L’équipe locale a expulsé la balle à l’extérieur des limites du terrain une fois lors de chacun de ses cinq premiers tours au bâton. Nick Castellanos a amorcé le spectacle avec une claque de deux points, tandis que Scott Heineman l’a imité lors de l’assaut suivant. D’un seul élan, Joey Votto a ensuite ajouté trois points au tableau pour les siens, en troisième manche. Kyle Farmer et Tyler Stephenson ont conclu cette séquence avec des circuits en solo, respectivement en quatrième et cinquième manche.

Les Rockies ont aussi répliqué grâce à deux longues balles, de la part de Ryan McMahon et Brendan Rodgers, mais ce ne fut pas suffisant.

Votto et Mike Freeman ont chacun produit un point supplémentaire pour l’équipe locale, en se faisant offrir des buts sur balles, alors que les coussins étaient tous occupés.

Ailleurs dans le baseball majeur

À Cleveland, le lanceur partant des Indians Aaron Civale (9-2) a fait mordre la poussière à 11 frappeurs adverses, en huit manches de travail. En accordant seulement un coup sûr et un but sur balles, il a aidé les siens à vaincre les Mariners de Seattle 7 à 0.

À Washington, l’artilleur des Giants de San Francisco Anthony DeSclafani a passé l’ensemble des neuf manches sur la butte pour mener les siens vers un gain de 1 à 0 contre les Nationals. DeSclafani (6-2) a passé huit frappeurs dans la mitaine, tout en n’accordant que deux coups sûrs et un but sur balles.

À New York, le lanceur partant des Mets Jacob deGrom a médusé les frappeurs de la puissante attaque des Padres de San Diego, en route vers un gain de 3 à 2. En six manches de travail, deGrom (6-2) a retiré 10 joueurs adverses sur des prises, tout en ne donnant qu’un coup sûr.

À VOIR AUSSI