/news/politics
Navigation

Les députés fédéraux appuient l’idée d’un sommet sur l’islamophobie

Les députés fédéraux appuient l’idée d’un sommet sur l’islamophobie
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les députés de la Chambre des communes ont appuyé vendredi en majorité une motion du NPD visant la tenue éventuelle d’un «Sommet d’action national d’urgence» sur l’islamophobie, moins d’une semaine après l’attentat de London, en Ontario. 

• À lire aussi: Les funérailles de la famille musulmane célébrées samedi à London

• À lire aussi: Attentat de London et loi 21: un amalgame «ignoble», déplore Legault

Il ne s’agit que d’une motion à consentement unanime, ce qui n’est pas toujours garant d’action, mais la motion stipule que ce sommet devrait avoir lieu avant la fin du mois de juillet.

Celle-ci a été présentée par la députée néodémocrate Linda Mathyssen, élue dans la circonscription de London-Fanshawe. Selon elle, le gouvernement doit aller au-delà des «gestes symboliques», comme des «condoléances».

«Une famille musulmane est sortie se promener, comme tant de familles et de personnes l'ont fait pendant cette pandémie, et cette famille n'est pas rentrée chez elle à cause de la haine. Personne ne devrait se sentir en danger dans sa communauté et son quartier», a-t-elle déclaré en Chambre.

Sur Twitter, le chef conservateur Erin O’Toole a relayé l’appel directement. «La récente attaque violente à London montre qu'il est urgent d'agir pour soutenir les musulmans canadiens. Je demande à Justin Trudeau de convoquer un Sommet d'action national d'urgence sur l'islamophobie qui aura lieu avant la fin du mois de juillet 2021», a-t-il écrit en anglais.

La demande des députés concorde avec celle d’une pétition lancée par le Conseil national des musulmans canadiens, qui réclame aussi la tenue d’un tel sommet. En quelques jours seulement et en date de vendredi, celle-ci a recueilli un peu plus de 40 000 signatures.

Dimanche soir dernier, quatre musulmans de la même famille ont été tués dans un attentat au camion-bélier perpétré par un homme de 20 ans, laissant orphelin un jeune garçon de 9 ans qui a subi des blessures importantes, mais non fatales.

Les funérailles de la famille se dérouleront samedi dans un centre islamique à London.