/news/currentevents
Navigation

Des rêves de jeunesse à réaliser

Un ancien policier de Québec remporte le 17e Million Tanguay

Million tanguay
Photo courtoisie Le gagnant Marcel Pelletier, sa conjointe Monique L’Abbé, Gino Chouinard, animateur de Salut Bonjour et porte-parole de la promotion et Charles Tanguay, d’Ameublements Tanguay.

Coup d'oeil sur cet article

Nouvellement millionnaire, un couple de retraités de Saint-Victor était ému aux larmes, samedi matin, quand ils ont réalisé que leurs rêves étaient désormais à portée de main. 

« Je ne le réalise pas encore, c’est fou raide ! C’est exceptionnel comme sentiment », a laissé tomber Marcel Pelletier, qui se remettait à peine de ses émotions. 

L’ancien policier de Québec faisait partie des huit finalistes de la 17e édition de La Vente du Million Tanguay, dont le tirage final s’est déroulé en direct de Salut Bonjour Week-end, sur les ondes de TVA, samedi matin. 

M. Pelletier compte d’abord concrétiser le rêve de sa femme, Monique L’Abbé, en organisant un voyage d’amoureux en Grèce, avant de se gâter en se procurant une Porsche, une voiture qu’il admire depuis sa tendre enfance.

Mais avant tout, il s’assurera que ses deux enfants ne manquent de rien en payant leur hypothèque respective.

Heureux hasard

C’est par un heureux hasard que l’homme de 66 ans a participé au concours qui s’est tenu du 15 mars au 6 juin. Sa sécheuse a rendu l’âme et le réparateur qui est venu l’inspecter lui a dit qu’il n’y avait rien à faire, qu’il fallait en acheter une neuve.

« Je me suis dit, tant qu’à faire, on va acheter la laveuse aussi. Ça adonne bien, c’est la Vente du Million. Ça a été un achat rentable ! », a lancé M. Pelletier en riant.

Présent sur place, Charles Tanguay, vice-président aux ventes et aux finances d’Ameublements Tanguay, ne pouvait être plus heureux sur le plateau de télévision. 

« C’est toujours un événement extraordinaire, on ne s’habitue jamais à donner un million $ à nos clients. C’est toujours une super expérience », affirme M. Tanguay.

Une année particulière

Malgré le contexte particulier de cette année, avec la pandémie et le décès de Maurice Tanguay, le petit-fils de ce dernier a tenu à souligner l’encouragement de sa clientèle à travers la tempête. 

« Ça fait chaud au cœur. Ça a été une année difficile, mais on voit la lumière au bout du tunnel. On a vraiment eu un bel élan de solidarité de tous les Québécois », souligne Charles Tanguay. 

Mentionnons que les sept autres finalistes du concours ne repartent pas les mains vides. Comme Marcel Pelletier, ils ont tous reçu une carte-cadeau d’Ameublements Tanguay d’une valeur de 5000 $.