/finance/business
Navigation

Les jeux de hasard se déconfinent

Coup d'oeil sur cet article

Le Salon de jeux et le Regroupement des bingos de Trois-Rivières, en Mauricie, ont renoué avec le public, lundi, alors que le déconfinement s’est poursuivi dans la province.

Ils étaient 150 personnes à faire la file au Regroupement des bingos, trois heures avant qu'une première boule ne soit sortie du boulier, sachant que les deux espaces de jeux doivent se restreindre à une foule de 250 personnes et respecter les normes sanitaires en vigueur.

«Je m'en viens payer de l'impôt», a lancé à la blague un habitué du Salon de jeux, le sourire aux lèvres.

Loto-Québec impatiente de rouvrir ses établissements

Pour la société d’État Loto-Québec, la réouverture du Salon de jeux de Trois-Rivières marque le coup d'envoi du retour des clients dans ses différents casinos.

Dans la dernière année, Loto-Québec a vu ses gains chuter de plus de 1,3 G$, une baisse de 48,6%. «C'est certain que le jeu en ligne a augmenté, mais pas autant que le revenu normal de nos établissements terrestres», a observé Renaud Dugas, porte-parole de Loto-Québec.

Le Regroupement des bingos de Trois-Rivières, un organisme à but non lucratif, qui redistribue ses profits dans 18 organismes communautaires, a également vu la pandémie amputer les recettes d’environ 1 M$. Une somme qui n'a pas pu être retournée dans la communauté, a fait savoir le directeur général de l'endroit, Luc Langlois. Sans compter que pour les habitués, le bingo est souvent une rare occasion pour socialiser, a-t-il souligné.

Le Salon de jeux de Québec et le casino de Mont-Tremblant, dans les Laurentides, ainsi que celui de Charlevoix, dans la région de la Capitale-Nationale, ouvriront le 21 juin. Le casino du Lac-Leamy, en Outaouais, ouvrira le 23 juin. Suivra celui de Montréal, une semaine plus tard.

Ces six établissements comptent pour plus de 24% des revenus de la Société des loteries du Québec.

Au bingo de Trois-Rivières, la salle a été réaménagée afin d’avoir suffisamment de distance entre les tables, et c'est premier arrivé, premier servi.

Quant au Salon de jeux, le masque est de mise en tout temps, les réservations sont nécessaires et les aires de jeux ont été reconfigurées afin de respecter les mesures sanitaires toujours en vigueur.