/finance/opinion/columnists
Navigation

Épargnants, misez sur Fondaction

Coup d'oeil sur cet article

Le prix des actions de nos deux fonds de travailleurs, le Fonds de solidarité de la FTQ et Fondaction de la CSN, devrait augmenter substantiellement lors de la prochaine mise à jour.

La révision de leurs prix respectifs aura lieu le 23 juin pour Fondaction et le 30 juin pour le Fonds FTQ. Le nouveau prix de leurs actions sera basé sur les résultats semestriels au 31 mai dernier.

Vu la décision de la direction du Fonds FTQ de ne plus accepter les nouvelles contributions REER 2021, j’invite les épargnants à se tourner vers Fondaction.

Compte tenu de la forte appréciation de tous les indices boursiers lors de la période allant du 1er décembre 2020 au 31 mai 2021, il faut donc s’attendre à ce que les Fonds FTQ et Fondaction emboîtent le pas.

  • Écoutez la chronique économique de Michel Girard sur QUB radio:

LA HAUSSE

Pour mesurer le potentiel de la hausse que l’on s’attend à voir du côté des deux fonds de travailleurs, voici, selon les données compilées par la firme Aubin Actuaire Conseil, la performance réalisée lors des six derniers mois (décembre à mai) par différents indices boursiers.  

  • S&P/TSX de la Bourse de Toronto : + 16,4 %  
  • S&P 500 de New York : + 17,0 %  
  • MSCI Monde (sauf États-Unis) : + 8,2 %  
  • MSCI Europe : + 10,6 %  
  • MSCI Marchés émergents : + 7,3 %     

Mieux encore. Sachez que l’indice québécois IQ-120, qui regroupe 120 entreprises cotées à la Bourse de Toronto a, pour sa part, augmenté de 18,1 % lors de cette même période des six derniers mois.

Autre indicateur pouvant nous servir de référence pour évaluer le potentiel de croissance du prix de l’action des deux fonds de travailleurs québécois : CI First Asset Morningstar National Bank Quebec (symbole boursier QXM). Le portefeuille de ce fonds est constitué de titres québécois et il a grimpé de 19,2 % en six mois.

Pour sa part, l’indice BMO des compagnies québécoises à petite capitalisation s’est apprécié de 26,1 %. 

Et concernant maintenant la Bourse de croissance de Toronto (S&P/TSX Venture), là où se négocient les petites sociétés québécoises cotées en Bourse, elle a enregistré un bond de 29 % de décembre à mai dernier.

Petit bémol : en raison de la contre-performance du marché obligataire, il est fort probable que la portion d’environ 20 % du portefeuille des fonds de travailleurs consacrée aux obligations et autres titres à revenu fixe va perdre des plumes. Un peu.

Mais globalement, il ne fait aucun doute que la valeur de l’action de chacun des deux fonds de travailleurs devrait être révisée solidement à la hausse.

QUE FAIRE ?

Si vous faites partie des actionnaires qui, rendus à la retraite ou préretraite, désirent retirer leurs billes des fonds de travailleurs, attendez après la révision officielle du prix pour passer à l’acte. Vos actions vaudront plus qu’aujourd’hui.

Quant aux épargnants intéressés à investir leur REER dans Fondaction, il faudrait investir vos épargnes avant le 23 juin. Cela vous permettra de bénéficier de la hausse du prix de l’action. La contribution maximale dans les fonds de travailleurs est 5000 $ et elle donne droit à des crédits d’impôt de 30 %.