/news/coronavirus
Navigation

Enquête épidémiologique: un restaurant montré du doigt à Pierreville

Coup d'oeil sur cet article

Le CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec maintient son appel aux clients qui ont fréquenté le restaurant L'Amuse-Gueule Festins et Festivités de Pierreville, entre le 2 et le 7 juin, à aller subir un test préventif de dépistage à la COVID-19 puisque des personnes infectées auraient fréquenté le lieu.

Cet appel à tous irrite le propriétaire de l'endroit, Martin Michaud, qui assure avoir toujours tout fait pour se conformer aux mesures sanitaires en place.

«Il y en a qui sont venus souper, il y en a qui sont repartis, puis là ils sont revenus... moi, quand ils partent de chez nous et qu'ils reviennent, je ne sais pas où ils vont. Et là, on me pointe du doigt», s'est désolé M. Michaud, rencontré par l'équipe de TVA nouvelles.

Au CIUSSS, on explique qu'il s'agit d'une mesure de dernier recours, quand on constate «un risque sérieux pour la santé publique». On refuse cependant de blâmer le restaurateur.

Il semblerait que le registre de l'établissement n'ait pas suffi à conduire l'enquête épidémiologique de manière satisfaisante. M. Michaud affirme pour sa part que le seul changement qu'on lui aurait demandé d'apporter est de noter l'heure d'arrivée des clients.

L'établissement n'a jamais été fermé, mais les clients auraient déserté les lieux depuis l'annonce du CIUSSS, selon le propriétaire.

D'autres établissements touchés

Le CIUSSS n'exclut pas que d'autres établissements soient à leur tour ciblés, si les enquêtes épidémiologiques venaient à stagner. L'équipe de TVA Nouvelles a d’ailleurs pu apprendre qu'un bar de la municipalité voisine de Baie-du-Febvre, le Club de La Landroche, en bordure du lac Saint-Pierre, est fermé jusqu'au 22 juin pour cause de COVID-19.

Les autorités sanitaires n'ont pas voulu commenter la fermeture, qui est par ailleurs volontaire, ni faire de lien entre les deux événements. Plusieurs personnes rencontrées sur le terrain n'hésitent toutefois pas à souligner qu'il n'est pas rare de voir les fêtards se promener d'un établissement à l'autre, au cours d'une même soirée.

Sur place, le président du Club de La Landroche a expliqué qu'après avoir appris qu'une employée avait contracté la maladie, il avait préféré jouer de prudence en fermant pour un certain temps. Il assure que tous les clients inscrits au registre ont été contactés.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres