/entertainment/shows
Navigation

Éric Lapointe « persona non grata » à la fête nationale de Trois-Rivières

Coup d'oeil sur cet article

Les deux concerts qu’Éric Lapointe devait donner à Trois-Rivières, le 24 juin et le 11 septembre, ont été annulés en raison de la controverse soulevée par la présence de celui qui a plaidé coupable à des accusations de voies de fait contre une femme, l’an dernier.

Dans un communiqué laconique, la Corporation des événements de Trois-Rivières a justifié sa décision par «la situation actuelle dans laquelle évolue la société et du fait que notre organisation se doit d’être solidaire à la condition des femmes».

La Corporation a refusé nos demandes d’entrevue. Impossible de savoir pourquoi la solidarité envers les femmes n’avait pas été initialement prise en compte au moment de programmer ces deux concerts.

Sur la page Facebook de l’événement, des admirateurs d’Éric Lapointe s’en sont pris aux organisateurs. Furieux, certains ont promis de ne plus jamais remettre les pieds à l’Amphithéâtre Cogeco, arguant que le chanteur n’a plus rien à se reprocher.

Éric Lapointe est aussi à l’horaire, en août, de la Fête des Guitares à Lac-au-Saumon, dans le Bas-Saint-Laurent.

  • Écoutez la chronique d'Anaïs Guertain-Lacroix sur QUB radio: