/sports/baseball
Navigation

La chasse aux sorcières est ouverte

Le baseball majeur n’hésitera pas à suspendre les lanceurs qui utilisent des substances collantes

BBA-BBN-BBO-SPO-WASHINGTON-NATIONALS-V-TAMPA-BAY-RAYS
Photo AFP L’excellent lanceur des Rays de Tampa Bay Tyler Glasnow a critiqué les instances du baseball majeur.

Coup d'oeil sur cet article

Au cours de la dernière semaine, le baseball majeur a décidé de serrer la vis aux lanceurs. À compter de lundi prochain, un lanceur pourra être expulsé et suspendu pour 10 jours s’il utilise des substances collantes pour améliorer sa prise sur la balle. 

Depuis le début de la saison, les lanceurs s’amusent comme des petits fous avec les frappeurs. On a déjà assisté à six matchs sans point ni coup sûr. Et on ne parle pas des moyennes au bâton alors que seulement 13 joueurs frappent pour ,300 ou mieux. 

Les dirigeants du baseball majeur cherchaient des raisons pour expliquer cette domination des artilleurs. Tout d’abord, pour les néophytes, il faut expliquer que les balles du MLB sont tellement tressées serré que les lanceurs ne peuvent presque pas utiliser les coutures. 

Grâce à une enquête de deux mois, les dirigeants du baseball majeur ont découvert que plusieurs d’entre eux utilisaient une substance qui améliorait leurs lancers. Ils étaient capables d’avoir un meilleur contrôle et une meilleure rotation sur les lancers à effets. 

Certains utilisaient un mélange de crème solaire et de résine et d’autres prenaient du Spider Tack (sorte de colle industrielle). Ce dernier produit était le plus populaire dans le baseball majeur. 

Ça leur donnait un avantage marqué. Rob Manfred et ses lieutenants ont décidé d’y aller pour le régime sec. Les lanceurs n’ont plus le droit de mettre quoi que ce soit sur la balle sous peine d’obtenir une sanction automatique. 

Des plaintes

Ce qui est particulier, c’est que le baseball majeur savait depuis plusieurs saisons que les lanceurs mettaient un produit sur la balle pour améliorer leur prise. 

Ils ont seulement décidé d’agir cette année. Pourquoi ? Le circuit se dirigeait tout droit vers un autre scandale qui aurait fait mal à son image auprès des amateurs. De plus, la domination des lanceurs faisait mal à son produit. 

Encore une fois, Manfred a sauvé les apparences. Il ne voulait pas se retrouver avec une autre patate chaude entre les mains. 

Depuis l’annonce du resserrement du règlement, certains lanceurs ont fait savoir leur mécontentement. Mardi soir, le lanceur des Rays Tyler Glasnow a fait une sortie en règle. 

Lors de son départ effectué sans l’utilisation d’une substance, le droitier s’est blessé au coude droit. 

« Je suis sûr à 100 % que ç’a contribué à ma blessure, a-t-il affirmé. Mon plus grand rêve est de gagner un Cy Young et d’aller au match des étoiles. Maintenant, c’est terminé. Je dois tenter de me rétablir afin d’être prêt pour les séries. C’est très frustrant. »

Cole veut un dialogue

L’as des Yankees Gerrit Cole a aussi connu des difficultés avec sa prise sur la balle, mercredi, lors de son départ. 

« C’est difficile d’agripper la balle, a-t-il déclaré. C’est une des raisons pour lesquelles tous les joueurs sur le terrain ou presque avaient quelque chose pour les aider à avoir un contrôle sur la balle.

« Nous sommes alignés avec le commissaire sur plusieurs aspects de cette question. Il devrait nous parler et travailler de concert avec nous. On sait qu’il a le dernier mot. Par contre, on a vécu pendant tellement longtemps dans une zone grise à ce niveau. Je ne voudrais pas voir des joueurs être blessés ou de voir des tirs à la hauteur de la tête des frappeurs surtout si le vent est de la partie. »

L’opinion de Cole n’est pas mauvaise. Par contre, la domination des lanceurs était rendue nuisible à la qualité du spectacle. Il faut simplement que les joueurs et les dirigeants trouvent un compromis. Et ça, ce n’est jamais simple dans le baseball majeur. 


L’ancien joueur des Expos Tim Raines a assisté au deuxième match entre le Canadien et les Golden Knights au T-Mobile Arena jeudi soir. Le célèbre numéro 30 n’a pas hésité à porter les couleurs du Canadien et sa casquette... des Expos ! 

À surveiller

Vendredi soir, 20 h 40

Corbin Burnes c. Rockies

Le lanceur des Brewers ferait partie des meneurs dans les majeures pour les retraits au bâton s’il n’avait pas fait un séjour sur la liste des blessés. Ses statistiques sont éloquentes et il pourrait être un candidat au trophée Cy Young s’il poursuit dans la même veine d’ici la fin de la saison. L’adversaire ne frappe que pour ,190 contre lui. Les Rockies ne sont pas une puissance dans la section Ouest, mais ils sont dans une bonne séquence par les temps qui courent. La bonne nouvelle, c’est qu’ils jouent à domicile où ils ont remporté 23 de leurs 28 victoires cette saison. 

Vendredi soir, 22 h 10

Rays c. Yusei Kikuchi

Yusei Kikuchi est un des secrets les mieux gardés depuis le début de la saison dans le baseball majeur. Le lanceur gaucher des Mariners de Seattle a de bonnes statistiques alors qu’il évolue avec une formation en reconstruction. Le Japonais a lancé six manches et plus dans 10 de ses 12 départs en 2021. Durant cette séquence, il a accordé trois points ou moins à l’adversaire. Vendredi soir, il affronte l’une des meilleures équipes du baseball, les Rays de Tampa Bay. Un beau défi. Les Rays connaissent du succès parce qu’ils peuvent compter sur la contribution de tout le monde.

Vendredi soir, 20 h 10

White Sox c. Astros 

On assistera à un choc entre deux des meilleures formations du baseball. Les White Sox enverront leurs trois as sur la butte pour cette série : Carlos Rodon, Lance Lynn et Dallas Keuchel. Malgré la perte de Nick Madrigal, leur rôle des frappeurs possède assez de profondeur pour produire les points nécessaires pour gagner des matchs. Du côté des Astros, ils devront composer avec les absences d’Alex Bregman et de Kyle Tucker lors de cette série. La bonne nouvelle, c’est qu’on pourrait voir le Québécois Abraham Toro en action en fin de semaine. 

En feu 

BBA-BBN-BBO-SPO-WASHINGTON-NATIONALS-V-TAMPA-BAY-RAYS
Photo AFP

Les A’s d’Oakland connaissent une autre excellente séquence alors qu’ils ont remporté leurs six derniers matchs. Le joueur de premier but Matt Olson est l’un de ceux qui ont mis la main à la pâte dans les deux dernières semaines. Lors de ses 13 derniers matchs, il a frappé pour ,456 avec quatre circuits et 13 points produits. Il a également un excellent taux de présence sur les sentiers (OPS) de 1,239.

En panne 

BBA-BBN-BBO-SPO-WASHINGTON-NATIONALS-V-TAMPA-BAY-RAYS
Photo AFP

Avant de frapper un circuit de deux points contre les Dodgers de Los Angeles mercredi, Rhys Hoskins en arrachait sur un moyen temps à la plaque. C’était son premier coup sûr depuis le 5 juin (0 en 33). Le joueur de premier but était à trois apparitions au bâton d’égaler un record de médiocrité chez les Phillies (0 en 36). Hoskins doit maintenant se croiser les doigts pour que cette mauvaise séquence soit derrière lui. Les Phillies ont besoin de sa production. 

Sur trois prises...

1. La route est longue et ardue vers les majeures. On peut en parler aux espoirs des Orioles de Baltimore qui évoluent au niveau AA. Certains joueurs ont déclaré qu’ils songeaient sérieusement à dormir dans leurs voitures en raison de leurs faibles salaires. Ils vont seulement recevoir 900 $ pour les deux prochaines semaines pour payer leur logement et leurs frais de subsistance. C’est assez incroyable. Les équipes devront se pencher sur ce dossier afin de donner une qualité de vie respectable à leurs jeunes espoirs. 

2. En l’espace de quelques jours, deux des meilleurs lanceurs du baseball sont tombés au combat. Le nom de Tyler Glasnow, des Rays, a été placé sur la liste des blessés en raison d’une blessure au bras droit. Son équipe se croise les doigts pour que son absence ne soit pas trop longue. Glasnow était dominant depuis le début de la saison après les départs de Charlie Morton et Blake Snell. Puis, Jacob deGrom a quitté le monticule mercredi en raison d’une blessure à une épaule. Les Mets doivent retenir leur souffle. 

3. Les Royals de Kansas City doivent avoir hâte que le mois de juin se termine. Avant d’amorcer leur série contre les Red Sox de Boston vendredi soir, ils ont perdu 10 de leurs 11 derniers matchs. Dire qu’au début du mois de mai, ils étaient seuls au premier rang de la section Centrale. Il faut croire que la situation est revenue à la normale. Avec deux séries contre Boston et une autre contre les Yankees d’ici le 30 juin, ils pourraient s’enliser davantage même s’ils ne sont plus dans la course depuis plusieurs semaines.


20 : On commence à manquer de qualificatifs pour parler de Fernando Tatis jr. Cette semaine, il est devenu seulement le deuxième joueur de 22 ans et moins à frapper 20 circuits lors de ses 51 premiers matchs dans une saison. Le seul à avoir réussi cet exploit ? Cody Bellinger. Ce n’est qu’un début pour lui. 


18 juin 2001

BBA-BBN-BBO-SPO-WASHINGTON-NATIONALS-V-TAMPA-BAY-RAYS
Photo AFP

La fin pour Ripken

La légende des Orioles de Baltimore Cal Ripken jr annonce qu’il prendra sa retraite à la fin de la saison. Il veut passer plus de temps avec les membres de sa famille. Celui qui a été sacré joueur par excellence à deux reprises a établi un record en disputant 2632 matchs consécutifs. Un record qui ne sera possiblement jamais battu.