/news/routesenderoute
Navigation

«Il y a des trous à chaque dix pieds»: le chemin Sainte-Foy met à mal les automobiles

Les garagistes du coin qualifient l’importante artère de «planche à laver»

Le chemin Sainte-Foy à Québec n’obtient même pas la note
Photo Diane Tremblay À certains endroits, sur le chemin Sainte-Foy, on peut apercevoir les réparations par-dessus d’autres réparations.

Coup d'oeil sur cet article

 Le chemin Sainte-Foy, à Québec, n’obtient même pas la note de passage auprès des garagistes pour ce qui est de l’état de la chaussée, qui ressemble à une «planche à laver» à bien des endroits.

• À lire aussi: Des routes de moins en moins en déroute à Québec

• À lire aussi: Et les 10 pires routes du Québec sont...

Le résultat se résume à des bris de suspension et de direction, à des crevaisons et à du désalignement des roues. Tout cela est monnaie courante chez les garagistes du coin. 

«L’état des rues étant ce qu’il est, bien des suspensions en souffrent beaucoup», a confié Louis Pérusse, copropriétaire de Multifreins Auto-Place.

«Si nous étions en Californie, on ne briserait pas des suspensions comme ça, mais ici, on en répare beaucoup», a-t-il ajouté. 

Difficile de déterminer la part de responsabilité du chemin Sainte-Foy pour les factures de réparation qu’il voit passer, mais M. Pérusse décerne une note de 5/10 à l’état de la chaussée dans le cadre de la série «Nos routes en déroutes».

«Ils font une réfection à une place et l’année suivante, ils rouvrent l’asphalte au même endroit pour passer un autre tuyau», dit-il. 

La construction de plusieurs immeubles à logements a amené plus de circulation sur cette rue achalandée, qui était à l’origine une route de campagne. «On a un climat qui est dur. C’est dur pour les autos et c’est dur pour le portefeuille», a poursuivi le garagiste d’expérience. 

Le chemin Sainte-Foy à Québec n’obtient même pas la note
Photo Diane Tremblay

Du «patchage» partout

Charles Bédard, qui est propriétaire du garage Service B. Ouellet, est beaucoup plus sévère en attribuant une note de 0/10 au chemin Sainte-Foy. La défunte mairesse Andrée Boucher serait renversée. 

«Ce n’est pas compliqué, il y a des trous à chaque dix pieds. C’est pire qu’une planche à laver ! Il y a un trou près d’ici, ça fait quatre fois qu’ils l’ouvrent en l’espace d’un an.»

Le chemin Sainte-Foy à Québec n’obtient même pas la note
Photo Diane Tremblay

Pneus fendus et suspensions finies

Chaque semaine, M. Bédard remplace des suspensions qui sont finies. De son côté, Rémy Soucy ne compte plus les pneus fendus qu’il répare provenant d’automobilistes qui ont eu le malheur de frapper un nid-de-poule au printemps.  

Chaque semaine, les garagistes du chemin Sainte-Foy doivent changer des suspensions, comme celle-ci, qui sont endommagées par le mauvais état de la chaussée.
Photo Diane Tremblay
Chaque semaine, les garagistes du chemin Sainte-Foy doivent changer des suspensions, comme celle-ci, qui sont endommagées par le mauvais état de la chaussée.

«On entend les autobus du RTC cogner quand ils ne ralentissent pas», observe-t-il. 

La Ville de Québec a confirmé que des interventions sur la chaussée sont identifiées dans ce segment du chemin Sainte-Foy, compris entre Duplessis et Robert-Bourassa. «Toutefois, il n’y a pas d’interventions prévues pour 2021 à cet endroit. On ne peut annoncer quand les travaux seront réalisés; la planification des chantiers d’ingénierie est faite sur une base annuelle, en fonction de l’ensemble des autres priorités et des enveloppes disponibles au début de chaque année. Bien qu’aucun chantier majeur ne soit prévu cette année à cet endroit, la Ville entretien toutefois la chaussée par des interventions ponctuelles de surface», a-t-on fait part par courriel.

Requalification

De plus, il a été possible d'apprendre que La Ville planifie à moyen terme une requalification pour ce tronçon de 3 km. Au printemps 2018, des ateliers participatifs ont été organisés afin de consulter les citoyens sur leur vision de la requalification du chemin Sainte-Foy. 

La requalification souhaitée vise à répondre à plusieurs objectifs dont l’amélioration de «la convivialité des déplacements actifs et motorisés et les sécuriser».

Cette requalification se fera par étapes, dans le cadre de divers projets d'aménagement urbain et au gré des interventions futures dans la zone de 3 km. Aucun échéancier n'a été avancé. 


Vous avez des photos et des vidéos de routes à partager avec nous ? N’hésitez pas à nous écrire à l’adresse jdq-scoop@quebecormedia.com

À VOIR AUSSI