/sports/golf
Navigation

Wolff réussit son retour

Matthew Wolff
Photo AFP Matthew Wolff

Coup d'oeil sur cet article

Matthew Wolff a choisi son moment pour effectuer un retour après des moments difficiles depuis février.

• À lire aussi: Souvenirs impérissables

• À lire aussi: Hadwin démarre en force

Le jeune Américain de 22 ans avait déclaré forfait au Championnat de la PGA d’Amérique à la fin mai. Au Tournoi des Maîtres à Augusta, il avait été disqualifié pour avoir signé une mauvaise carte de pointage. 

Bref, Wolff ne s’amusait plus sur les parcours depuis un bon bout de temps. Son attitude le démontrait clairement d’ailleurs. En lever de rideau de l’Omnium des États-Unis jeudi, celui qui n’avait pas joué en tournoi depuis la Classique Zurich à la fin avril a ramené un score de 70 (-1). Ayant trôné au sommet du tableau pendant une partie de la journée, il a chuté en inscrivant un double boguey à son 16e fanion. 

Il faut dire que celui qui avait pris le second rang du US Open à Winged Foot avait démarré sur les chapeaux de roue avec trois moineaux à ses quatre premiers trous. Il en a amassé huit durant sa folle ronde initiale aussi ponctuée de deux doubles bogueys et trois bogueys.  

« Il y a beaucoup de bon et beaucoup de moins bon dans cette ronde. J’ai bien amorcé ma journée. Mais c’est le US Open, il faut accepter de trébucher. Je serais très surpris de voir un golfeur ne commettre aucun double boguey en 72 trous dans ces conditions. J’ai mieux géré les émotions que je le faisais par le passé. »

Un gros test

Bien que l’Omnium américain soit un grand défi pour effectuer un retour au jeu après avoir traversé des moments sombres, Wolff estime que le temps était venu de renouer avec l’action. « Ce parcours épouse bien mon style de jeu. Ce tournoi est le plus gros test de notre sport. Contrairement à certains, je ne crois pas que je pars avec un désavantage. J’essaie de m’amuser et de prendre soin de moi. »