/news/currentevents
Navigation

Photographié avec Coderre, arrêté pour avoir déchargé une arme à feu

Denis Coderre et Rappeur
INSTAGRAM mairedc_mtl Luka Hollinger, Denis Coderre avec les frères Brandon Buissereth et Jordan Buissereth. PHOTO INSTAGRAM mairedc_mtl

Coup d'oeil sur cet article

L’un des deux criminels avec qui Denis Coderre a été photographié à la fin mai et dont le cliché s’est retrouvé sur les réseaux sociaux de l’aspirant maire a été arrêté dans la nuit de jeudi à vendredi, à Montréal. 

• À lire aussi: Montréal: coups de feu tirés dans le Sud-Ouest

Brandon Buissereth, 25 ans, est soupçonné d’avoir déchargé une arme à feu en pleine rue, un peu après minuit, à l’angle des rues Saint-Ambroise et Saint-Rémi, dans l’arrondissement du Sud-Ouest.

Un groupe de personnes se trouvaient à l’extérieur lorsque plusieurs coups de feu ont retenti près d’eux. Selon nos informations, quatre projectiles d’arme à feu auraient été tirés.

Par chance, personne n’a été atteint.

«Des impacts de projectiles ont été trouvés sur des véhicules stationnés», a toutefois précisé l’agent Jean-Pierre Brabant, porte-parole de la police de Montréal.

À l’arrivée des policiers, un suspect aurait tenté de prendre la fuite, mais aurait été rapidement rattrapé par les patrouilleurs. Il s’agit de Brandon Buissereth, qui a été menotté et transporté dans un centre d’enquête, où il était toujours détenu vendredi après-midi.

Arme retrouvée

Les recherches effectuées dans le secteur ont permis de retrouver une arme à feu sur le trajet de fuite du suspect. Ce dernier aurait possiblement tenté de s’en débarrasser durant sa fuite.

Bien connu des milieux policiers dans le quartier Saint-Henri, Brandon Buissereth pourrait faire face à diverses accusations criminelles, dont celle d’avoir déchargé une arme à feu.

Rappeur à ses heures sous le pseudonyme KGoon, Brandon Buissereth avait écopé d’une peine d’emprisonnement de trois mois en 2018 pour trafic de stupéfiants.

Son grand frère, Jordan, avait quant à lui reçu en 2019 une sentence de 21 mois de prison pour son implication dans une affaire de complot de trafic d’armes à feu volées.

Le mois dernier, les deux hommes avaient été photographiés avec Denis Coderre dans un parc de l’arrondissement du Sud-Ouest.

La photo controversée avait ensuite été partagée sur le compte Instagram de M. Coderre.

Début de campagne chaotique

Pour le politicien de carrière, l’arrestation de Brandon Buissereth est une autre tuile qui s’abat sur son début de campagne pour le moins chaotique.

Il y a trois semaines, un citoyen a pris une photo de Denis Coderre où on le voit manipuler son téléphone cellulaire, alors qu’il se trouve au volant de sa voiture.

À la mi-mai, le candidat à la mairie a expulsé son conseiller spécial vedette Ali Nestor à peine quelques heures après en avoir fait l’embauche, en raison d’allégations d’agression sexuelle et de voies de fait de la part de son ex-conjointe.

Enfin, le chef d’Ensemble Montréal a déclaré au début juin que s’il était élu, il interdirait l’alcool dans les parcs de la métropole après 20 h. Devant le tollé provoqué par cette déclaration, Denis Coderre avait finalement fait marche arrière.

À voir aussi...