/sports/opinion/columnists
Navigation

Price, Legault et Bergevin

Coup d'oeil sur cet article

Le Canadien a donc rempli sa mission. Gagner un match à Las Vegas et ainsi se donner l’avantage de la patinoire pour le reste de la série. 

Il y a plusieurs héros. Jeff Petry qui a évolué comme s’il était en bonne condition physique même s’il ressemblait à Dracula et jouait avec une main gelée. Et il y a Carey Price qui est tellement iceberg qu’il ferait couler le Titanic. Et qui est en train de rentrer dans la tête des Golden Knights. 

Hier, TVA Sports a montré un montage des charges furieuses des Knights sur le but de Price et ils se sont butés à un gardien solide et concentré.

En fait, Price est tellement dans sa bulle à partir des hymnes nationaux que le CH doit s’assurer que rien ne va le déranger. Il faut préserver à tout prix sa « dureté du mental ».

Angela magasinait hier un nouveau barbecue parce que le Weber va sans doute prendre le bord et elle se prépare pour la fête des Pères. C’est ben distrayant. 

Je n’ai pas de conseil à donner aux dirigeants du Canadien, mais perso, je m’assurerais discrètement que rien ne va altérer la dureté du mental de notre Carey national. 

FRANÇOIS LEGAULT ET LA POCHE BLEUE

Les journalistes s’arrachent les cheveux pour pouvoir poser des questions qui ne sont pas filtrées par l’entourage de François Legault. 

Et voilà que ce sont Guillaume Latendresse et Maxim Lapierre, heureux propriétaires de la Poche bleue, qui ont eu droit aux réflexions du premier ministre sur l’état du hockey québécois. 

Heureusement, Patrick Bellerose est plus allumé que les autres politiciens de tous les partis, il a rapporté l’histoire dans Le Journal d’hier. Elle est importante. Depuis des années, une dizaine au moins, on se demande comment relancer le hockey mineur québécois. Voir disparaître l’anti-Québécois Trevor Timmins aiderait, mais il y a aussi un travail colossal à accomplir. C’est à la Poche bleue que M. Legault a annoncé qu’il voulait faire de cette relance un des legs de son séjour en politique. Comme ça ne se fera pas en deux ans, on sait déjà que M. Legault est convaincu d’être réélu. On est d’accord avec lui.

On apprend aussi qu’il étudie déjà la question avec la ministre Isabelle Charest : « Il va falloir améliorer notre formation pour l’élite, avoir de bons coachs et bien encadrer les joueurs », a-t-il révélé. Ça fait des années que des observateurs comme Enrico Ciccone soutiennent ces points et parlent du modèle finlandais.

M. Legault appuie l’idée d’un retour des Nordiques parce que ça mettrait plus de pression sur le Canadien pour embaucher des Québécois. Encore une fois, on le sait grâce à la Poche bleue... et à Patrick Bellerose.

François Legault, le CH et la Poche bleue, c’est bon pour les votes...

MARC BERGEVIN : LA VICTOIRE

Il y a moins d’un mois, la colère des partisans grondait, les cotes d’écoute se traînaient et Marc Bergevin était à une défaite d’un possible congédiement.

Depuis, le beau chevelu est devenu un des trois candidats au titre de directeur général de l’année.

Le vote est passé après l’élimination des Jets de Winnipeg. C’est génial pour Bergevin puisque tous les éléments qu’il espérait voir fonctionner semblent être tombés en place. Le Canadien est capable de battre Vegas, on l’a vu mercredi soir.

Bergevin a subi tellement de critiques au cours des derniers mois, que c’est bien pour lui qu’ils puissent lécher ses plaies. Y en reste juste sept à gagner pour que le miracle soit accompli.

Six après ce soir.