/entertainment/music
Navigation

KWE!: une occasion de se tendre la main

KWE ! À la rencontre des peuples autochtones arrive à point nommé

La jeune artiste de Wendake, Keyara Gros-Louis, a lancé les festivités de KWE ! À la rencontre des peuples autochtones, vendredi, en rendant un touchant hommage en musique à sa cousine, décédée à l’âge de 11 ans.
Photo Didier Debusschère La jeune artiste de Wendake, Keyara Gros-Louis, a lancé les festivités de KWE ! À la rencontre des peuples autochtones, vendredi, en rendant un touchant hommage en musique à sa cousine, décédée à l’âge de 11 ans.

Coup d'oeil sur cet article

La musique, la bouffe et la culture seront encore au rendez-vous à la quatrième édition de KWE ! À la rencontre des peuples autochtones ; mais après une année entachée par la mort de Joyce Echaquan et la découverte des restes des enfants du pensionnat de Kamloops, l’événement sera plus que jamais une occasion de rencontres que tous jugent essentielles.

• À lire aussi: À la rencontre des peuples autochtones

« On tend la main pour mieux se connaître », a fort bien résumé le porte-parole, le docteur Stanley Vollant, à l’inauguration de KWE !, vendredi, à la place Jean-Béliveau, à Québec.

Malgré les sourires et la bonne humeur, le souvenir des drames récents était très présent. Ils ont inévitablement été évoqués par tous ceux qui ont pris la parole, du chef de l’Assemblée des Premières Nations, Ghislain Picard, à la vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbault.

La jeune artiste de Wendake, Keyara Gros-Louis, a lancé les festivités de KWE ! À la rencontre des peuples autochtones, vendredi, en rendant un touchant hommage en musique à sa cousine, décédée à l’âge de 11 ans.
Photo Didier Debusschère

« Dans les circonstances, a dit M. Picard, la formule de KWE ! ne pouvait mieux tomber. »

La jeune artiste de Wendake, Keyara Gros-Louis, a lancé les festivités de KWE ! À la rencontre des peuples autochtones, vendredi, en rendant un touchant hommage en musique à sa cousine, décédée à l’âge de 11 ans.
Photo Didier Debusschère

La directrice générale, Mélanie Vincent, a quand même pris soin de noter que ce n’est pas seulement l’actualité des derniers mois qui va donner sa couleur au KWE ! de 2021, mais bien celle « des dernières centaines d’années ».

« C’est toujours actuel pour nous de pouvoir défaire des mythes et des préjugés », signale-t-elle.

La jeune artiste de Wendake, Keyara Gros-Louis, a lancé les festivités de KWE ! À la rencontre des peuples autochtones, vendredi, en rendant un touchant hommage en musique à sa cousine, décédée à l’âge de 11 ans.
Photo Didier Debusschère

Beaucoup de bons artistes

Tenu en formule hybride en raison de la pandémie qui s’étire, KWE ! offrira des prestations musicales virtuelles de plusieurs artistes autochtones, dont Samian et Scott Pien-Picard, lundi, dans le cadre de la Journée nationale des peuples autochtones.

De plus en plus, remarque avec joie Samian, des artistes issus des Premières Nations font leur place au soleil. 

La jeune artiste de Wendake, Keyara Gros-Louis, a lancé les festivités de KWE ! À la rencontre des peuples autochtones, vendredi, en rendant un touchant hommage en musique à sa cousine, décédée à l’âge de 11 ans.
Photo Didier Debusschère

« Il y a plein de jeunes artistes bourrés de talent qui ressortent et il y a de la diversité parmi les artistes autochtones. J’en suis à mon cinquième album qui sera entièrement en algonquin, tu as Scott Pien-Picard en innu un peu plus pop, Laura Niquay qui vient de sortir un super bon album en attikamek, il y a Elisapie. Vraiment, il y en a pour tous les goûts. »

Voilà qui pose un heureux problème quand Mélanie Vincent doit élaborer sa programmation. « On a l’embarras du choix », se réjouit-elle, en précisant que son organisation doit faire de la place à des représentants de chacune des onze nations autochtones du Québec.

« Ce qui compte à KWE !, c’est d’être respectueux de l’ensemble des nations et de s’assurer que chacune est bien représentée dans l’authenticité, pas dans le folklore. »


KWE ! À la rencontre des peuples autochtones se tient jusqu’au 4 juillet. Tous les détails de la programmation sont accessibles sur kwequebec.com.