/weekend
Navigation

Activités culturelles: quoi voir ce week-end

Les suggestions de nos journalistes

Coup d'oeil sur cet article

Voici quelques suggestions d’activités culturelles à faire ce week-end.  

Après

Les tueries ont inspiré deux excellentes séries ce printemps. Après Bête noire à Séries+, ICI Tou.tv Extra propose Après, un drame de six épisodes réalisé par Louis Choquette (Les honorables) qui brosse – avec beaucoup de sensibilité – le portrait d’un petit village des Laurentides frappé par l’horreur. Karine Vanasse, Kathleen Fortin et Steve Laplante y livrent des performances particulièrement émouvantes. Et bien qu’elles s’intéressent toutes deux aux répercussions d’une fusillade, ces fictions conservent leur unicité. En d’autres termes, en regardant Après, on n’a jamais eu une impression de déjà-vu, même si deux mois plus tôt, on avait été soufflé par Bête noire.

► Où : ICI Tou.tv Extra

— Marc-André Lemieux

Festival REGARD

Scène du film <em>Frimas</em>
Photo courtoisie
Scène du film Frimas

Après avoir présenté un volet en présentiel la semaine dernière à Saguenay, le Festival REGARD se tourne vers le web pour publier la programmation de sa 25e édition aux cinéphiles de partout au pays. Jusqu’au 27 juin, plus de 155 courts métrages provenant d’une trentaine de pays sont offerts sur le site officiel du festival à l’achat d’un passeport à 30 $. Parmi les films à ne pas manquer, on retrouve Frimas, le nouveau court métrage de la réalisatrice Marianne Farley, nommée aux Oscars il y a deux ans pour Marguerite.

► Où : festivalregard.com

— Maxime Demers

Bo Burnham: Inside 

Scène du film <em>Bo Burnham : Inside</em>
Photo courtoisie
Scène du film Bo Burnham : Inside

Grâce au génie de ce créateur à tout faire américain, ce huis clos musical de 90 minutes constitue certainement l’œuvre comique la plus réussie à ce jour sur la pandémie et notre dépendance aux nouvelles technologies. Il faut voir Burnham commenter le commentaire de son commentaire au sujet d’une de ses chansons ou encore chanter les vertus du sexting pour s’en convaincre aisément. Brillant et pertinent ! 

► Où : Diffusé sur Netflix

— Cédric Bélanger

Voix de femmes

Dina Gilbert.
Photo courtoisie
Dina Gilbert.

L’Orchestre symphonique de Montréal dédie un concert gratuit en webdiffusion à la mémoire des femmes victimes de violence, dont les voix ne peuvent être entendues. Un concert métissé constitué d’œuvres contemporaines écrites par six compositrices et entrecoupées par la poésie de Joséphine Bacon. L’OSM, sous la direction de Dina Gilbert, offre un beau moment d’audace avec l’œuvre Take the Dog Sled, d’Alexina Louie, une pièce en huit mouvements, fort originale, commandée par Kent Nagano et qui mélange la musique produite par un septuor à des chants de gorge inuits. Déstabilisant et brillant.

► Où : osm.ca

— Yves Leclerc