/news/provincial
Navigation

Travaux sur le pont Laporte: 180 policiers de Québec habitent sur la rive sud

Coup d'oeil sur cet article

Quelque 180 policiers et 54 pompiers de la Ville de Québec habitent sur la rive sud du fleuve et seront donc affectés par les entraves majeures à venir sur le pont Pierre-Laporte.

Ceci représente respectivement 22,5 % des effectifs policiers et près de 11 % des effectifs pompiers. La Ville compte en effet un total de 800 policiers et de 500 pompiers, a indiqué lundi le maire Régis Labeaume.

Le premier magistrat de Québec ne s’est toutefois pas montré bien inquiet par cette situation. «On est organisés. On a loué les chambres [d’hôtel] qu’il fallait», a laissé savoir M. Labeaume.

Pendant les deux séquences de travaux d’une dizaine de jours chacune, le ministère des Transports s’attend à des ralentissements importants de la circulation, sur les deux rives.

«À 180 [policiers], ce qu’on dit, c’est qu’il n’y a pas de problème, on est capable de s’organiser. À 600 j’aurais trouvé que c’est un problème, mais pas à 22 %», a ajouté le maire.

De son côté, le Service de protection contre l’incendie de Québec sera en mesure de mobiliser les effectifs d’autres casernes en cas de besoin et disposera également d’une caserne temporaire à la tête des ponts. «Il n’y a pas de souci», a donc estimé le maire.

Vendredi, l’administration municipale a évalué que les travaux sur le pont Pierre-Laporte allaient lui engendrer des coûts directs de 1,8 million $. Elle espère obtenir des compensations du gouvernement.