/news/society
Navigation

Gatineau: des commerçants déplorent le déménagement d’itinérants dans leur secteur

Gatineau: des commerçants déplorent le déménagement d’itinérants dans leur secteur
Photo Agence QMI, Jadrino Huot

Coup d'oeil sur cet article

Des commerçants de Gatineau déplorent le déménagement imminent de près de 70 itinérants dans un motel de leur secteur et prévoient descendre dans la rue vendredi pour faire valoir leur position.

• À lire aussi: Gatineau: des itinérants tannés d’être déménagés comme un «troupeau de vaches»

• À lire aussi: Gatineau: les itinérants déménageront au motel

Les quelque 60 membres de l’Association des commerçants Cartier-Gréber, dans le secteur Pointe-Gatineau, craignent que le transfert des itinérants du centre d’hébergement d’urgence situé à l’aréna Robert-Guertin au Motel Montcalm vienne compromettre la sécurité, la salubrité et la quiétude des environs.

Ils ne digèrent pas non plus le fait de ne pas avoir été consultés au préalable quant à cette décision du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais.

«L’itinérance et l’accès au logement social et abordable sont des problèmes qui méritent des solutions sérieuses et durables. Les CISSS et les différents paliers gouvernementaux ne trouveront de telles solutions que s’ils adoptent une approche intégrée et transparente. Toute mesure imposée ou improvisée est vouée à l’échec», peut-on lire dans un communiqué émis mardi par l’association.

Report

L’Association des commerçants Cartier-Gréber demande aux responsables du dossier de reporter de quelques semaines le projet, le temps d’obtenir des réponses claires à leurs questions, tout comme la démonstration qu’il ne causera pas plus de mal que de bien.

«Après une année difficile de pandémie, les commerçants ont particulièrement peine à se relever et voient leurs efforts affaiblis par cette décision prise sans consultation», ont-ils évoqué dans leur communiqué.

Le CISSS de l’Outaouais et le Gîte Ami louaient déjà 18 chambres au Motel Montcalm depuis le mois de septembre 2020, ainsi qu’un nombre similaire au motel Quality Inn sur la rue Bellehumeur, à proximité. Selon eux, aucune intervention policière n’y a été effectuée durant cette période. Sans donner de chiffres précis, le Service de police de la Ville de Gatineau a confirmé mardi qu’il n’avait «pas remarqué une hausse significative d’appels» en lien avec le Motel Montcalm.

Manifestation

Les commerçants du secteur entendent manifester leur désaccord au projet vendredi matin devant les bureaux du Centre de santé et de services sociaux de l’Outaouais. Deux pétitions pour contrer le projet sont aussi toujours en circulation, une initiée par les citoyens du quartier et une autre par les itinérants. Aux derniers décomptes, elles dénombraient respectivement plus de 400 et plus de 80 signatures.

Vendredi dernier, la conseillère municipale et présidente de la Commission Gatineau, Ville en santé, Renée Amyot, avait affirmé qu’il n’était pas question de tenir «un exercice de consultation pour savoir si les gens sont pour ou contre le projet ou à quel endroit ils voudraient installer [le gîte]».

«Nous serons toutefois à l’écoute pour mettre en place au besoin des mesures afin de réduire les impacts», a-t-elle précisé mardi en entrevue avec l’Agence QMI.

La Ville de Gatineau est partenaire dans ce projet.

«Nous sommes davantage dans une démarche d’information et de dialogue», a pour sa part mentionné la directrice par intérim de la santé mentale et de la dépendance au CISSS de l’Outaouais, Jeneviève Caron. «Nous ferons des ajustements en temps réel, le cas échéant.»

Le transfert des itinérants du centre Robert-Guertin au Motel Montcalm devrait débuter progressivement vendredi pour se terminer le 6 juillet.

À VOIR AUSSI