/sports/racing
Navigation

Hugo Houle prêt pour un été chaud

Le cycliste entame samedi son troisième Tour de France, suivi des Jeux olympiques

Hugo Houle equipe Astana-Premier Tech 2021
Photo d'archives Hugo Houle a brillé au Tour de Suisse et se dit dorénavant rétabli à 100 % du virus qui l’accablait dans les dernières semaines.

Coup d'oeil sur cet article

Les étés du cycliste Hugo Houle sont toujours bien remplis, mais jamais aussi chauds que le mois qui l’attend. Tout juste après son troisième Tour de France, qui prend son envol samedi, la fierté de Sainte-Perpétue prendra part à ses deuxièmes Jeux olympiques, à Tokyo.

• À lire aussi: Fédération québécoise des sports cyclistes: retour à un calendrier chargé au Québec

Pour le coureur de 30 ans de la formation Astana-Premier Tech, il s’agira de la première fois de sa carrière que les deux événements de renommée se succèdent à son calendrier. 

Le Tour de France prendra fin le 18 juillet à Paris après les 21 étapes sur 3414 km. La course sur route masculine à Tokyo est prévue moins d’une semaine plus tard, le 24 juillet. 

Houle prendra aussi part au contre-la-montre, quatre jours plus tard.

« Étonnement, même si le Tour représente une grosse charge de travail, je suis toujours en excellente forme physique quelques jours après. Il y a toujours une sorte de surcompensation qui se produit », a fait remarquer le cycliste, mardi, dans le cadre du lancement de la saison de la Fédération des sports cyclistes du Québec.

Derrière Woods

L’objectif clair à Tokyo sera de rouler pour donner toutes les chances de médaille à son coéquipier canadien Michael Woods.

« J’espère donc être dans une excellente forme pour l’aider. Mike est depuis le début de l’année parmi les meilleurs au monde. On est une équipe beaucoup plus solide qu’à Rio (aux Jeux de 2016). Je pense qu’on a une belle chance de médaille avec Mike et je suis prêt à travailler pour lui donner une chance de réaliser son objectif et de faire partie de ce résultat », a expliqué celui qui besognera dans l’ombre comme valeureux équipier.

Houle croit d’ailleurs que le bagage acquis dans les dernières années sera bénéfique aux deux compatriotes.

« Au niveau physique, nous sommes définitivement plus forts cette année. Au niveau technique, on a plus d’expérience, on comprend mieux la course et on est en mesure de prendre de meilleures décisions. On a ce qu’il faut. On a des effectifs limités par rapport à certains pays, mais si on est intelligent, ça peut tourner à notre avantage », a-t-il souligné.

Vers une victoire d’étape ?

Mais avant les Jeux, la Grande Boucle ! Après un début de saison saboté par un virus tenace, Houle a brillé au Tour de Suisse la semaine dernière et se sent de nouveau en pleine possession de ses moyens.

« C’est ma troisième participation, ce qui me permet d’être plus relaxe et de savoir où je m’en vais. C’est fort utile. L’objectif est de remporter une étape en étant agressif et en prenant les échappées. Il faut faire plaisir à notre partenaire québécois Premier Tech, qui supporte une équipe World Tour. C’est d’autant plus motivant pour moi cette année », a souri celui qui s’attend à renouer avec les championnats canadiens sur route en Beauce, en septembre.