/sports/hockey/canadiens
Navigation

Le Canadien en finale de la Coupe Stanley

Le CH l’emporte 3 à 2 en prolongation et passe en finale de la coupe Stanley

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Il y avait un petit miracle de plus avec cette équipe. En prolongation, Phillip Danault a sorti ses mains pour passer entre Alec Martinez et Zach Whitecloud et repérer Artturi Lehkonen d’une passe parfaite du revers.

• À lire aussi: Le Canadien, c’est même plus fort que la COVID!

• À lire aussi: Calmes et confiants

• À lire aussi: Encore un long chemin à parcourir

• À lire aussi: «Nous avons failli à la tâche» –Mark Stone

Lehkonen a bondi sur cette occasion pour déjouer Robin Lehner d’un tir dans le haut du filet. 

C’était une pièce de jeu magique. Avec ce gain de 3 à 2 en prolongation, le Canadien a éliminé les Golden Knights de Vegas en six matchs. 

« J’ai vu une ouverture et j’ai foncé, a raconté Danault. On jouait bien comme trio depuis le début de la série, mais on ne marquait pas. J’ai vu Lehky à ma gauche. J’ai accroché un peu le bâton de Martinez. C’est un gros but de Lehky, mais aussi une belle entrée de zone de Gally également. C’était mémorable. » 

  • Écoutez la chronique de Jean-François Baril sur QUB radio:   

Pour une première fois depuis 1993, le CH participera donc à la finale de la Coupe Stanley. 

Une superstition

Pour la première fois de son histoire, le Canadien a mis la main sur le trophée Clarence S. Campbell, remis normalement aux champions de l’Association de l’Ouest. Quand Bill Daly, adjoint au commissaire de la LNH a présenté le trophée, les joueurs se sont abstenus d’y toucher.
Photo Martin Chevalier
Pour la première fois de son histoire, le Canadien a mis la main sur le trophée Clarence S. Campbell, remis normalement aux champions de l’Association de l’Ouest. Quand Bill Daly, adjoint au commissaire de la LNH a présenté le trophée, les joueurs se sont abstenus d’y toucher.

Le 10 mai 1979, Yvon Lambert avait marqué le but gagnant en prolongation dans une victoire de 5 à 4 lors du septième match contre les Bruins de Boston. Un peu plus de 42 ans plus tard, le Tricolore a signé une autre victoire en prolongation pour atteindre la grande finale. 

En cette soirée de la Saint-Jean-Baptiste, Danault a écrit une grande portion du scénario final avec une pièce de jeu de toute beauté. Au moment de la traditionnelle poignée de main, on entendait le classique Gens du pays de Gilles Vigneault.  

« Bonne Saint-Jean à tout le monde, a affirmé Danault en croquant dans sa pointe de pizza. C’est spécial. Je sentais qu’il y avait quelque chose de gros qui se passerait aujourd’hui. C’est vraiment exceptionnel. J’ai de la misère à trouver les bons mots. On en veut plus, on veut gagner. On n’a pas fait tout ce parcours pour rien. On est affamés. »

Pour la première fois de son histoire, le CH a remporté le trophée Clarence S. Campbell. Shea Weber, le capitaine, et ses coéquipiers n’ont pas touché au trophée. La superstition a ainsi été respectée. 

En finale, le CH jouera maintenant contre le gagnant du septième match entre les Islanders de New York et le Lightning du Tampa Bay. 

+
Lehkonen
Artturi Lehkonen a choisi le bon moment pour marquer son premier but de la série Le Finlandais a disputé tout un match Il a décoché 4 tirs et distribué 5 mises en échec
-
Les gros canons
Les attaquants des Golden Knights ont été des plus discrets dans cette série Ils nont marqué que cinq buts Leur mutisme a causé leur élimination
2
P
3
Première période
1-MON: Shea Weber (1)(sans aide) AN-14:06
2-VGK: Reilly Smith (3)(Theodore, Karlsson)14:54
Punitions: Roy (VGK) 1:56 Pietrangelo (VGK) 12:36
Deuxième période
3-MON: Cole Caufield (4)(Edmundson, Petry)9:36
Punitions: Toffoli (Mon) 3:15 pénalité de banc (VGK) (purgé par Kolesar) 5:42 Staal (Mon) 11:04
Troisième période
4-VGK: Alec Martinez (4) (Pietrangelo, Karlsson)1:08
Punitions: Aucune punition
Prolongation
5-MON: Artturi Lehkonen (3)(Danault, Gallagher)1:39
Punitions: Aucune punition
Tirs au but
VEGAS 10 - 12 - 15 - 2 - 39
MONTRÉAL 8 - 13 - 10 - 1 - 32
Gardiens:
VGK: Robin Lehner (P, 1-2)
MON: Carey Price (G, 12-5)
Avantages numériques:
VGK: 0 en 2
MON: 1 en 3
Arbitres:
Eric Furlatt, Kelly Sutherland
Juges de lignes:
Jonny Murray, David Brisebois
ASSISTANCE:
3500
Artturi Lehkonen
Cole Caufield
★★
Alex Pietrangelo
★★★
  • Écoutez l'entrevue de Vincent Dessureault avec l'ancien joueur de la LNH Simon Gagné sur QUB radio: 

Ce qu’on a remarqué...  

Un plomb, un écran

Shea Weber a marqué son premier but des séries en première période. Et c’était un but à son image. Il a décoché un plomb pour battre Robin Lehner après un dégagement raté d’Alec Martinez qui venait de briser son bâton. Jesperi Kotkaniemi n’a pas écrit son nom sur la feuille de pointage, mais il a grandement participé à ce but. Avant le boulot de son coéquipier, Kotkaniemi s’est rapidement relevé d’une chute pour aller se placer directement devant Lehner. Le gardien des Knights n’a jamais vu le tir. 

43 buts en 65 matchs

Une machine à marquer des buts. Caufield a maintenant réussi 41 buts en 65 matchs cette saison : 4 en dix matchs (saison), 4 en 15 matchs (séries), 3 en 2 matchs à Laval, 30 en 31 matchs au Wisconsin et 2 en 7 matchs au Mondial junior. 

À voir aussi: