/news/provincial
Navigation

Le Centre de glaces prêt à «90-95%»

La nouvelle infrastructure ne sera pas seulement réservée à l’élite sportive, insiste le maire Régis Labeaume

text1
Photo Taïeb Moalla Le maire de Québec, Régis Labeaume, mercredi, lors de la visite des nouvelles installations, à Sainte-Foy.

Coup d'oeil sur cet article

Le Centre de glaces, qui ouvrira ses portes à la fin de l’été, ne sera pas uniquement réservé à l’élite sportive, a insisté Régis Labeaume. 

• À lire aussi: [PHOTOS] Ville de Québec: découvrez l'intérieur du Centre de glaces Intact Assurance

C’est le message que le maire de Québec a martelé, mercredi matin, lors d’une visite guidée de l’infrastructure située à Sainte-Foy et dont les travaux sont désormais exécutés « à 90-95 % ».  

« Il y a 14 ans, ça a été [le Centre de glaces] mon premier engagement [électoral]. L’aspect populaire de la chose est important. Il y a des gens qui ramènent toujours le fait que ça a été bâti seulement pour l’élite. C’est faux », a-t-il assuré.  

Chaque semaine, quelque 21 heures gratuites de patinage libre seront d’ailleurs réservées à la population de l’agglomération de Québec.  

« Injustice historique »

Les 28 et 29 août, la population sera conviée à « une fête » pour souligner l’inauguration du Centre de glaces. Les modalités de cet événement seront précisées plus tard à cause du contexte sanitaire qui évolue de semaine en semaine.  

Aux yeux du maire, il s’agissait également de « réparer une injustice historique » qui voyait plusieurs champions de patinage de vitesse provenir de Québec même si l’agglomération n’était pas dotée d’une telle infrastructure intérieure de pointe. 

Entente de dix ans

D’autre part, la Ville de Québec a annoncé une entente en vertu de laquelle l’équipement s’appellera désormais Centre de glaces Intact Assurance. On a pu apprendre que l’entente va durer au moins 10 ans. Cela dit, les détails financiers de ce partenariat n’ont pas été dévoilés. 

Côté sportif, on a confirmé la tenue du Championnat des quatre continents en janvier 2023 au Centre de glaces. Quelques semaines plus tard, il est également prévu que le Championnat du monde des maîtres (soit les 35 ans et plus) s’y déroule.  

Le Centre de glaces a coûté 68,7 millions $ financés à trois parts égales (de 22,9 millions $) par la Ville de Québec et par les gouvernements fédéral et provincial. Le coût d’entretien annuel, évalué à 1,4 million $, sera en bonne partie assumé par la municipalité.  

Le budget de l’édifice a bel et bien été respecté, mais la livraison se fera avec un an de retard par rapport à l’échéancier initial.  

L’équipement deviendra, à terme, un complexe sportif comprenant le Centre sportif de Sainte-Foy et l’ancien Anneau Gaétan-Boucher réunis en un seul équipement, où on comptera notamment cinq glaces. 

Le Centre de glaces en bref  

  • Au cœur de l’anneau de 400 mètres se trouvent deux patinoires de dimensions olympiques, soit une pour le patinage de vitesse courte piste et l’autre pour la pratique du patinage artistique, du hockey et des autres sports de glace.  
  • Une piste d’athlétisme comprenant trois corridors, entièrement fenestrée et longue de 465 mètres, ceinture le tout.  
  • S’ajoutent à ces nouvelles installations les deux patinoires de dimensions nord-américaines situées dans l’ancien Centre sportif de Sainte-Foy.  
  • Le Centre de glaces Intact Assurance formera le seul bâtiment du genre dans tout l’est de l’Amérique du Nord ; les autres anneaux de glace de cette envergure se trouvant à Calgary, Fort St-John, Milwaukee et Salt Lake City.   

Source : Ville de Québec