/misc
Navigation

Photo de Céline: poursuite contre les Golden Knights?

Photo de Céline: poursuite contre les Golden Knights?

Coup d'oeil sur cet article

Beaucoup de partisans du Canadien ont été choqués de voir notre Céline nationale sur le tableau d’affichage du T-Mobile Arena en habit des Golden Knights. Confusion: Céline Dion ne supporte pas nos Canadiens! Heureusement, ce n’est finalement pas le cas. Céline a fait une sortie publique confirmant qu’elle n’a jamais autorisé cette photo. Donc une question se pose: est-ce que c’était légal de la part des Golden Knights d’afficher cette photo truquée sans autorisation? 

Disons que c’était limite, mais au final pas illégal.

En effet, le droit à l’image protège les citoyens normaux, ce qui fait que personne ne peut utiliser votre photo à moins que vous ne le lui permettiez.

Or, il y a des exceptions au droit à l’image, dont celle d’une personne célèbre... Dans ce cas, on peut utiliser sa photo un peu comme on le veut. C’est le prix à payer pour être une vedette ou, comme le dit l’expression: «c’est la rançon de la gloire».

Par contre, il y a une limite à l’exception au droit à l’image parce que quelqu’un est une célébrité. On ne peut pas se servir de l’image de la personne connue pour promouvoir un produit sans son autorisation. 

On sait qu’il y a un véritable fléau, à l’ère des médias sociaux, où l’on voit des compagnies qui font la promotion des produits sans l’autorisation des personnes concernées. On peut penser à Denis Coderre, qui a été impliqué avec son image dans des publicités mensongères, bien malgré lui.

Ce qui fait que malgré l’utilisation de la photo truquée de Céline Dion par les Golden Knights, on comprend quand même assez rapidement que ce n’est pas pour promouvoir l’équipe, mais plus pour faire une sorte d’intimidation cocasse. Donc, au final, c’est quand même légal puisque Céline est clairement une vedette.

En somme, la seule infraction qui a été commise ici, c’est une atteinte à la paternité de la photo originale de l’album Taking Chances. En effet, on ne peut modifier une photo sans l’autorisation de celui qui en détient la paternité; le photographe, la plupart du temps.