/world/pacificasia
Navigation

Hong Kong: victoire d'un couple homosexuel en matière de politique de logement

Hong Kong: victoire d'un couple homosexuel en matière de politique de logement
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Hong Kong | Les couples homosexuels mariés seront autorisés à posséder ensemble un logement social, a jugé vendredi la Haute cour, une victoire pour le mouvement de défense des droits de la cause LGBT du centre financier. 

La législation hongkongaise n'autorise pas le mariage des personnes de même sexe et ne reconnait pas non plus les mariages célébrés à l'étranger mais, ces dernières années, la cause LGBT a obtenu des avancées.

La politique en matière de logements sociaux à Hong Kong, qui ne reconnait pas les partenaires de même sexe comme des membres de la famille du locataire ou propriétaire, «constitue une discrimination illégale fondée sur l'orientation sexuelle», a estimé la Haute Cour.  

Il s'agit d'une deuxième victoire pour Henry Li et Edgar Ng, son compagnon décédé, contre le gouvernement hongkongais. La première concernait la législation en matière de droits de succession et d'héritage. 

Edgar Ng, qui souffrait de dépression, s'est suicidé en décembre mais le recours judiciaire avait été déposé en 2019 et l'affaire examinée en avril. 

Le juge Anderson Chow a estimé que les politiques en matière de logement à Hong Kong refusant le droit à des partenaires de même sexe d'occuper ou de posséder ensemble un logement contrevenaient à la Loi fondamentale, la mini-constitution de la ville, et à la Déclaration des droits de Hong Kong.

L'an passé, Edgar Ng avait également contesté la législation en matière d'héritage, redoutant que ses biens ne reviennent pas à son partenaire en cas de décès sans testament.

Le juge Chow, qui avait également présidé l'audience lors cette précédente affaire, avait estimé qu'exclure des conjoints de même sexe des droits en matière d'héritage «constituait une discrimination illégale».

En 2018, un an après avoir épousé son ami à Londres, Edgar Ng avait acheté un appartement, avec l'aide financière du gouvernement, mais le couple n'en avait pas légalement la copropriété.