/finance/real-estate
Navigation

Travaux lancés sur un des rares terrains libres du Vieux-Québec

Quarante-deux condos de luxe verront le jour d’ici l’an prochain

Début des travaux du projet Circa
Illustration courtoisie Le projet de condominiums sera érigé sur la rue McWilliam, non loin de la rue Saint-Jean.

Coup d'oeil sur cet article

À la suite de fouilles archéologiques infructueuses, le coup d’envoi a été donné sur l’îlot McWilliam à la construction d’un complexe de 42 unités résidentielles haut de gamme, sur l’un des derniers terrains vacants à l’intérieur des murs du Vieux-Québec.

La construction des condominiums Circa a débuté le 14 juin dernier au 8, rue McWilliam, non loin de la rue Saint-Jean.

Le projet avait divisé les résidents lors de consultations en 2019. Sa hauteur et son gabarit déplaisaient à certains citoyens alors que son esthétique et son intégration au patrimoine bâti étaient saluées par d’autres.

Finalement, les promoteurs, dont le Groupe LEAD qui s’est associé au Groupe Tanguay, ont passé le test du ministère de la Culture et de la Commission d’urbanisme.

« C’est un projet structurant, c’est un projet important de 42 nouveaux logements. Il y a 42 nouvelles familles qui vont s’établir dans le Vieux-Québec, c’est quelque chose. Pour faire revivre le quartier, c’est essentiel », dit l’architecte François Moreau, connu entre autres pour son travail dans la conception du Centre Vidéotron.

Cinq étages

Le projet, qui était initialement de six étages, a été réduit à cinq étages, dont le plus élevé sera aménagé sous un toit en mansarde pour alléger l’impact visuel. Une dérogation a été obtenue pour permettre à l’immeuble d’atteindre près de 19 mètres en son point le plus haut.

Le complexe fera disparaître un stationnement de surface qui occupait cet endroit et qui était perçu par certains citoyens comme une nuisance. 

« Arriver avec un projet contemporain, bien intégré, avec des matériaux qui sont nobles, à l’intérieur de la ville, pour nous, c’est une grande fierté », dit M. Moreau, de la firme ABCP.

En mai, des fouilles archéologiques ont été réalisées. D’anciennes cartes laissaient penser qu’on pourrait y trouver un cimetière oublié, mais aucun vestige n’a pu être découvert.

Selon François Moreau, c’est parce que le site a accueilli plusieurs bâtiments dans son histoire, dont une école et une usine, ce qui fait que « le sol a été complètement remanié ». 

Compromis

Le conseiller municipal du district et candidat à la mairie Jean Rousseau considère que le projet actuel est le résultat d’un compromis acceptable.

« Globalement, oui, c’est une bonne chose que l’on puisse développer ce projet », dit-il, en soulevant toutefois que « disponibilité de logements n’égale pas résidents à temps plein ». Il craint que des acheteurs ne s’en servent que comme pied à terre.

L’îlot McWilliam était l’un des rares terrains encore non construits du Vieux-Québec intra-muros. À proximité, l’îlot Charlevoix, devant l’Hôtel-Dieu de Québec, est également convoité pour la création d’un complexe avec des logements, des halles alimentaires et des services de proximité.  

Le projet Circa en bref

  • Superficie de 54 000 pieds carrés
  • Hauteur allant de près de 14 mètres (façade) à près de 19 mètres (faîte du toit)
  • 42 unités de 1, 2 ou 3 chambres et penthouses, dont près de 50 % ont trouvé preneur
  • Des prix allant d’environ 300 000 $ à environ 1,6 million $ par unité
  • Les premiers résidents sont attendus à l’été 2022