/weekend
Navigation

Des séries canadiennes à découvrir

Coup d'oeil sur cet article

Au Québec, nos séries se distinguent. Nous avons notre langue, nos talents, notre star système. Les productions canadiennes doivent encore plus que nous jouer du coude contre la puissance américaine. On confond à tort certaines séries pourtant produites au pays. Petit tour d’horizon de séries canadiennes qui gagnent à être connues.


Schitt’s Creek

Photo courtoisie, CBC

Sans doute un des plus gros succès de la télé canadienne. Daniel Levy, cocréateur, auteur principal et acteur souligne toujours avec humilité à chacun des nombreux prix qu’il a reçus l’audace de la CBC d’avoir donné une chance à cette comédie absolument savoureuse qui a mis la tolérance au premier plan de sa trame. On y suit une riche famille ruinée forcée à vivre dans un motel d’une petite bourgade où, au-delà des préjugés, ils découvriront des gens aussi attachants que loin de ce qu’ils sont. Eugene Levy et Catherine O’Hara, chouchous de nombreuses comédies américaines quoique bien canadiens y incarnent le couple déchu. La série a pris fin cette année au sommet de la gloire après six saisons.

◆ Disponible sur GEM, Netflix


Kim’s Convenience

Photo courtoisie, CBC

Les Canadiens ont, bien avant nous, mis de l’avant la diversité ethnique dans leurs séries et celle-ci en est un bel exemple puisqu’elle met en vedette une famille coréenne propriétaire d’un dépanneur de Toronto. Cette comédie témoigne de leurs relations avec leurs clients, du choc générationnel et culturel entre ces immigrants qui ont tout laissé derrière eux, y compris leurs carrières, et leurs enfants élevés ici, sans contrainte, en quête d’émancipation. Cinq saisons ont vu le jour.

◆ Disponible sur GEM, Netflix, Prime


Letterkenny

Photo courtoisie, Crave

Cette comédie développée par Jared Keeso (le Ben Chartier de la version canadienne de 19-2), réalisée et coécrite par Jacob Tierney, connaît un véritable succès. Nos voisins du Sud l’ont acquise sur Hulu. Diffusée d’abord sur YouTube puis prise en charge par Crave, on y suit une bande d’amis d’un petit patelin où tous se connaissent. C’est d’ailleurs le principal problème. L’action se situe en marge d’une ferme tenue par les frères et sœurs Wayne et Katy. On y parle de polyamour, de hockey, et des préjugés face aux gens qui habitent la région. Les 10e et 11e saisons sont actuellement en tournage. La comédie a aussi donné lieu à plusieurs émissions spéciales.

◆ Disponible sur Crave


Pretty Hard Cases

Photo courtoisie, CBC

Cette comédie policière débarquée en février et tournée en temps de pandémie suit le quotidien de Sam, une détective rigide spécialiste des gangs de rues, et Kelly, une détective peu conventionnelle spécialiste des narcotiques, qui doivent, malgré leurs différends, faire équipe sur plusieurs cas sans se rendre mutuellement complètement folles.

◆ Disponible sur GEM


Workin’ Moms

Photo courtoisie, CBC

Depuis cinq saisons, cette comédie aborde avec audace, sans tabou et un humour grinçant, les défis de mères qui retournent au travail après leur congé de maternité. Conciliation travail- famille, performance au travail, des mères qui tentent d’être tentaculaires, mais qui acceptent parfois de lâcher prise.

◆ Disponible sur GEM, Netflix


Transplant

Photo courtoisie, Crave

Diffusée simultanément en français, tournée à Montréal (Sphère, le producteur est Québécois) et mettant en vedette Laurence Leboeuf, cette série médicale met en lumière le quotidien d’un jeune médecin ayant fui la guerre en Syrie pour pratiquer dans un hôpital de Toronto.

◆ Disponible sur Crave


Cardinal

Photo courtoisie, Bell Media

Mettant en vedette Karine Vanasse et réalisé notamment par Podz, ce drame policier adapté des romans de Giles Blunt suit les enquêtes des détectives John Cardinal et Lise Delorme dans une petite ville ontarienne où se succèdent les meurtres au fil des saisons. On y découvre aussi toute la vulnérabilité qui habite Cardinal, un être peu sociable.

◆ Disponible sur Crave


Bad Blood

Photo courtoisie, City TV

Adaptation romancée de la vie de Vito Rizzuto, chef de la mafia montréalaise, cette série de deux saisons s’échelonne entre 2000 et 2018 alors qu’il souhaitait rétablir la paix dans le monde criminel de la métropole. Emprisonné, il voit son empire s’écrouler et plusieurs des siens assassinés. À sa mort, un nouveau roi du trafic s’impose. Claudia Ferri et Maxim Roy font partie de l’imposante distribution.

◆ Disponible sur Netflix


Orphan Black

Photo courtoisie, Crave

Déployée en cinq saisons, cette série atypique raconte le parcours d’une jeune orpheline sans le sou qui, en voulant usurper l’identité d’une détective qui lui ressemble étrangement, découvre qu’elle a fait partie d’une expérience et que d’autres clones circulent. Alors qu’elle croyait prendre sa vie en main et ravoir la garde de sa fille, elle se retrouve pourchassée par le puissant organisme biotechnologique et ceux qui veulent sa peau. Evelyne Brochu y incarne une des docteures.

◆ Disponible sur Crave

Les classiques 

Degrassi Next Class

Photo courtoisie

La franchise Degrassi existe depuis les années 80 et a rejoint plusieurs générations. Il y a eu Degrassi Junior High, tournée dans une école publique de Toronto. On y dépeignait avec réalisme le quotidien d’adolescents. Cette série a même lancé la carrière de Drake. Il y a eu The Next Generation de 2000 à 2015. Puis, entre 2016 et 2019, c’est devenu Next Class qui se veut encore plus inclusive avec des adolescents LGBTQ+. On reste ainsi collé sur le vécu des jeunes dans une société qui continue d’évoluer.

◆ Disponible sur Netflix


Anne with an E

Photo courtoisie, Netflix

Ce grand classique de la littérature canadienne, Anne... la maison aux pignons verts de Lucy Maud Montgomery, a connu trois adaptations télé : une dans les années 50, une mémorable dans les années 80 et celle-ci. Anne Shirley, jeune fille brillante et avant-gardiste, est adoptée par un frère et sa sœur sur une ferme de l’Île-du-Prince-Édouard. Alors qu’ils pensaient avoir un garçon pour les aider, ils finissent par s’attacher à la jeune orpheline féministe, décidée, bien en verve, animée par la justice, mais un peu gaffeuse.

◆ Disponible sur GEM, Tou.tv, Netflix


Trailer Park Boys

Photo courtoisie, Netflix

Ici, nous sommes dans un parc de maisons mobiles de Darmouth en Nouvelle-Écosse. On y suit une bande de trois amis plutôt magouilleurs, Ricky, Julian et Bubbles, qui se retrouvent régulièrement en prison pour toutes sortes de petits délits. Le style faux documentaire satirique de cette comédie qui a duré 14 saisons en fait sa particularité. La série a même bénéficié d’une saison animée en 2019.

◆ Disponible sur GEM, Netflix


Murdoch Mysteries

Photo courtoisie, CBC

Série policière historique dans laquelle on suit les aventures de William Murdoch, détective de Toronto. Nous sommes à la fin du 19e siècle puis au début du 20e. La 15e saison sera diffusée sur les ondes de CBC en septembre.

◆ Disponible sur GEM, Netflix, Prime


Corner Gas Animated

Photo courtoisie, Bell Media

Cette série animée dans la vague des Family Guy et Bob’s Burger, est en quelque sorte un dérivé ou un hommage à la comédie de situation du même nom diffusée entre 2004 et 2009. Créée par l’humoriste Brent Butt, la série suit les tribulations de son personnage dans une petite ville de la Saskatchewan.

◆ Disponible sur Crave