/entertainment
Navigation

La première tyrolienne interprovinciale au monde s’installe à Gatineau

Les deux câbles d’acier de la tyrolienne Interzip Rogers s’étirent sur plus de 365 mètres entre l’Ontario et le Québec, au-dessus de la rivière des Outaouais.
Photo Courtoisie, Interzip Rogers Les deux câbles d’acier de la tyrolienne Interzip Rogers s’étirent sur plus de 365 mètres entre l’Ontario et le Québec, au-dessus de la rivière des Outaouais.

Coup d'oeil sur cet article

La première tyrolienne interprovinciale au monde a accueilli jeudi ses premiers clients sur le site du complexe Zibi, à Gatineau, en Outaouais, et l’engouement pour cette nouvelle activité a dépassé les attentes avec des réservations occupant déjà le quart de toute la capacité estivale.

Les deux câbles d’acier de l’Interzip Rogers s’étirent sur plus de 365 mètres entre l’Ontario et le Québec. Le parcours débute du haut d’une tour de plus de 35 mètres située sur une île du côté ontarien, où les vues des environs sont déjà spectaculaires, offrant le Parlement canadien, la chute des Chaudières et la rivière des Outaouais.

La descente se poursuit ensuite au-dessus de bateaux et pontons flottant sur le cours d’eau jusqu’au point d’accueil, le complexe Zibi, à Gatineau, à une vitesse d’environ 40 km/h. Le trajet peut durer jusqu’à 45 secondes en fonction du poids du participant et de la vitesse des vents.

«J’ai aimé ça, surtout le suspense avant le départ. Les employés sont très professionnels et enthousiastes», a réagi Justin Barrette après son arrivée. «C’est toute une décharge d’adrénaline. La vue est superbe et la zipline est pas mal le fun», a ajouté son père Michel à la fin de cette activité familiale.

Michel Barrette et son fils Justin ont été parmi les premiers jeudi à essayer la nouvelle tyrolienne interprovinciale Interzip Rogers lors de son ouverture officielle.
Photo Agence QMI, Jadrino Huot
Michel Barrette et son fils Justin ont été parmi les premiers jeudi à essayer la nouvelle tyrolienne interprovinciale Interzip Rogers lors de son ouverture officielle.

Popularité

La tyrolienne Interzip Rogers devait entamer ses opérations à l’été 2020, mais la crise sanitaire aura retardé les plans. Les responsables du projet ont toutefois su tirer profit de ce retard en améliorant l’expérience client, notamment par l’ajout de caméras vidéo au parcours.

«Nous sommes déjà en réflexion pour étendre nos heures d’ouverture en semaine», a confirmé Alex Van Dieren, coprésident de la firme Orkestra, laquelle chapeaute ce nouvel attrait touristique ayant nécessité un investissement de près de 2 millions $.

Les heures d’ouverture sont pour l’instant de 14 h à 20 h du lundi au vendredi et de 11 h à 20 h les samedis et dimanches. Il n’y a aucun âge minimal ou maximal pour prendre part à l’activité, mais votre poids doit se situer entre 35 kg et 125 kg. Il en coûte 40 $ par personne — 30 $ pour les 14 ans et moins — pour vivre cette expérience unique. Les réservations préalables en ligne sont fortement recommandées.