/sports/hockey
Navigation

L’attaque à l’honneur chez les Sags

La formation de Chicoutimi, qui détenait 14 choix, a repêché neuf attaquants

Yanick Jean en compagnie de Charles Gaudreault au Centre George-Vézina, cet après-midi.
Photo courtoisie, Saguenéens de Chicoutimi Yanick Jean en compagnie de Charles Gaudreault au Centre George-Vézina, cet après-midi.

Coup d'oeil sur cet article

Le repêchage 2021 des Saguenéens de Chicoutimi avait une saveur plutôt offensive. En effet, Chicoutimi a sélectionné pas moins de neuf attaquants sur quatorze choix, en comptant le repêchage américain.

• À lire aussi: Repêchage LHJMQ: la ligue a du pain sur la planche

«Ce n’était pas prévu. Notre objectif c’était de prendre le meilleur joueur disponible à tous les rangs. On a besoin autant d’attaquants, de défenseurs, que de gardiens de but. On a moins de profondeur que les autres années, donc on a gardé notre plan initial de repêcher le meilleur choix en liste», a avoué l’entraineur-chef et directeur général des Saguenéens, Yanick Jean, lorsque questionné sur le nombre élevé d’attaquants choisis.

Les Sags ont commencé cette deuxième journée en force, jetant leur dévolu sur l’attaquant Emmanuel Vermette en deuxième ronde, 35e au total. L’ailier gauche de six pieds et trois pouces pour 176 livres a inscrit 23 points en autant parties avec les Cyclones de Québec Bantam AAA en 2019-2020. «C’était un gars qui était très haut sur notre liste. Il y a beaucoup d’équipes qui vont dirent qu’ils ne croyaient pas qu’il serait là, mais peu importe nous sommes très contents de notre sélection», a laissé savoir Yanick Jean.

Une surprise en sixième ronde

La formation saguenéenne a fait écartiller les yeux de plusieurs experts en repêchant Charles Gaudreault, 109e au total, lui qui arrive tout droit des Espoirs Saguenay–Lac-Saint-Jean Midget Espoir. Le défenseur à tendance offensive est aussi devenu le premier arrière sélectionné de la journée par l’équipe.

«Il n’était aucunement question qu’on quitte le repêchage sans avoir sélectionné Charles. On voulait un joueur de la région qui était capable de joindre nos rangs d’ici quelques années. On pense réellement qu’il va jouer dans la LHJMQ», a déclaré l’Almatois d’origine, tout en continuant d’encenser le jeune Gaudreault.