/news/green
Navigation

Difficile de se procurer des climatiseurs en canicule

Coup d'oeil sur cet article

Les frigoristes de Sherbrooke, en Estrie, sont débordés par les installations et la réparation de climatiseurs, alors que le Québec connaît une vague de chaleur extrême.

• À lire aussi: Des Québécois au point le plus chaud du Canada: «c’est paralysant, traumatisant»

Chez Huppé Réfrigération, entre 300 et 500 appels entrent chaque jour pour des installations et des réparations d’appareil de réfrigération. C’est la période la plus achalandée de l’année.

«Le téléphone ne dérougit pas. À la première neige, avec les pneus, les téléphones des garages n’arrêtent pas de sonner. C’est la même chose pour nous avec les climatiseurs à la première canicule», a indiqué à TVA Nouvelles un conseiller aux ventes pour l’entreprise de Sherbrooke Climatisation Duplessis.

Les délais d’installation en sont d’autant plus grandement affectés. Pour une installation, les clients de l’entreprise sherbrookoise qui appelleront dans les prochains jours devront attendre à la troisième semaine du mois d’août.

Tout le monde est débordé et les quincailleries n'ont pas assez de marchandises de climatiseurs pour répondre à la demande. Avec les déménagements de cette semaine, «on s'attend au pire. On va en manquer, c’est sûr», a lancé une employée de la Quincaillerie Parent à Sherbrooke.

L’extérieur à la rescousse des maisons étouffantes

Les parcs avec des jeux d’eau étaient bondés mardi, à Sherbrooke.

Toujours en attente de leur thermopompe, plusieurs Québécois devront se rafraîchir comme ils le pourront, lors des prochaines canicules. En attendant, ils pourront profiter d'une température plus fraîche qui devrait se pointer le bout du nez dans les prochains jours.