/news/currentevents
Navigation

Justice: des absences qui ont des conséquences

Coup d'oeil sur cet article

Une femme de Sherbrooke a appris à ses dépens, mardi, que les convocations de la cour doivent être prises au sérieux. 

Jade Dion, 32 ans, accusée de plusieurs chefs d’accusation de vol et de méfait, a omis à trois occasions de se présenter devant le tribunal alors qu’elle y était convoquée. La trentenaire, sans emploi, invoquait notamment son absence de la ville pour justifier ses absences répétées, de même que l’incapacité de ses amis de la conduire au palais de justice afin qu’elle réponde des gestes qui lui sont reprochés.

La juge Hélène Fabi de la Cour du Québec a dit ne pas hésiter un seul instant à maintenir Mme Dion incarcérée pour la suite des procédures judiciaires entreprises contre elle. Même si l’accusée s’est engagée à ne plus omettre de se présenter devant la cour, la juge a dit douter de sa capacité à respecter un tel engagement.

La procureure de la Couronne s’est par ailleurs permis de relever que l’accusée s’était offert un déplacement en taxi pour franchir les 200 mètres qui séparent son lieu de résidence du palais de justice de Sherbrooke.

Selon nos informations, Jade Dion est une personne bien connue du Service de police de Sherbrooke.