/investigations/municipal
Navigation

Municipalité de Brownsburg-Chatham: une fonctionnaire aurait volé l’argent comptant

L’employée fait l’objet d’accusations criminelles

Facebook
Photo tirée de la page Facebook de Manon Cayen Manon Cayen est soupçonnée d’avoir dérobé des milliers de dollars à la Municipalité de Brownsburg-Chatham.

Coup d'oeil sur cet article

Après l’arrestation récente de la mairesse de Brownsburg-Chatham, voilà maintenant qu’une fonctionnaire de la même municipalité doit aussi faire face à la justice. Elle est soupçonnée d’avoir dérobé des milliers de dollars aux citoyens de cette petite municipalité des Laurentides.

• À lire aussi: Municipalité de Brownsburg-Chatham: la mairesse citée en déontologie

Manon Cayen fait face à quatre accusations criminelles, dont fraude et abus de confiance par un fonctionnaire public, à la suite d’une enquête de l’Unité permanente anticorruption (UPAC). 

Elle est aussi soupçonnée d’avoir fait de fausses inscriptions aux registres de la municipalité et d’avoir fourni sciemment un faux relevé relativement aux deniers publics qu’elle gérait. 

Selon nos informations, la femme de 52 ans aurait fraudé la municipalité alors qu’elle occupait le poste de préposée aux requêtes et service à la clientèle, de novembre 2017 à février 2019.

Deux sources nous ont indiqué que Mme Cayen aurait détourné des sommes d’argent payées comptant par des citoyens venus régler leurs créances à la municipalité, que ce soit pour le versement de taxes municipales, l’achat de permis ou encore de médailles pour les chiens.

  • Écoutez l’entrevue de Danielle Pilette, professeure à l’UQAM et experte en gestion municipale

UPAC appelée en renfort

La fraude serait possiblement de l’ordre de dizaines de milliers de dollars. Mais à ce stade-ci, même la municipalité avoue ne pas savoir exactement combien on lui a dérobé. 

Ce sont des soupçons qui auraient poussé l’administration à déclencher une enquête, puis à alerter l’UPAC, nous a indiqué son DG, Jean-François Brunet. 

Jointe depuis une semaine par notre Bureau d’enquête, Mme Cayen n’a pas encore fourni sa version des faits. Elle n’a pas enregistré de plaidoyer de culpabilité. Elle sera de retour en cour aujourd’hui. 

Sous contrôle

Brownsburg-Chatham promet à la population que la situation est actuellement sous contrôle. 

« Les citoyens peuvent avoir confiance en l’administration actuelle », a tenu à rassurer le conseiller municipal Kévin Maurice, qui a qualifié les faits d’« inacceptables » s’ils sont avérés. 

Ce dernier remplace la mairesse Catherine Trickey, qui s’est retirée de ses fonctions à la suite d’un reportage de notre Bureau d’enquête en mai. 

– Avec Christian Plouffe et Andrea Valeria