/opinion/columnists
Navigation

Le Canada, une exposition universelle permanente

Coup d'oeil sur cet article

C’est la fête du Canada demain !

Vite, sortez les drapeaux !

Après tout, ce n’est pas rien : comme l’a dit Justin Trudeau au New York Times, le Canada est le premier État postnational au monde !

Cette expérience n’a jamais été tentée dans toute l’histoire de l’humanité !

Nous sommes des pionniers ! Des défricheurs !

Y a de quoi être fier, non ?

  • Écoutez le commentaire de Richard Martineau au micro de Danny St Pierre sur QUB radio:

L’EXPO DANS L’EXPO

Je sais ce que vous vous demandez : c’est quoi, un État postnational ?

Simple...

Imaginez une exposition universelle comme celle qu’on a organisée en 1967. 

Chaque pays a son pavillon : la Bulgarie, la Slovaquie, la Somalie, la Zambie...

Sans oublier les pavillons des Premières Nations. 

Tu rentres dans le pavillon de la Slovénie. Qu’est-ce que tu vois ?

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

Des Slovènes portant des costumes slovènes, dansant des danses slovènes sur de la musique slovène en mangeant de la bouffe slovène. 

Idem pour la Serbie, l’Italie et la Tanzanie. 

Mais tu rentres dans le pavillon du Canada, et qu’est-ce que tu vois ?

Tout. 

C’est-à-dire des répliques en miniature de tous les autres pavillons que tu peux voir sur le site de l’exposition !

Un petit pavillon de la Slovaquie, un petit pavillon de la Slovénie, un petit pavillon de la Somalie...

Le pavillon du Canada contient l’exposition !

Tu vois dans le pavillon du Canada tout ce que tu as vu à l’extérieur du pavillon !

« Mais les Canadiens ? demandez-vous. Ils sont où ? »

Ils sont là ! Devant vous !

C’est ça, le Canada ! Une exposition universelle permanente !

C’est comme si tu allais au salon de la pêche, et que dans le salon de la pêche, il y avait un kiosque sur le salon de la pêche !

Qui présentait une vidéo sur le salon de la pêche !

Comme disait Raoul Duguay : « Toutte est dans toutte ! »

LE PAVILLON DE LA HONTE

Dans le pavillon du Canada, toutes les communautés célèbrent leurs valeurs, leur histoire, leur culture, leur langue.

Les Slovènes, les Slovaques, etc.

Et les Premières Nations. 

Chacun avec son petit pavillon, sa musique, sa bouffe.

Et dans le fond, tout au fond, près des toilettes, il y a une porte. Barrée à clé. 

Derrière cette porte se trouve le pavillon du Québec.

Pour y entrer, tu dois porter un uniforme spécial. Avec un casque et des bottes. 

Car ce pavillon est radioactif. Si tu ne te protèges pas adéquatement, tu risques de tomber malade. 

Imaginez-vous que dans ce pavillon...

Ah, ça me fait mal juste d’y penser, mais il faut que je vous dise la vérité, aussi abjecte et aussi choquante soit-elle...

Dans ce pavillon, on trouve... des Québécois francophones qui célèbrent leurs valeurs, leur histoire, leur culture et leur langue !

Oui !!!!

Sans honte ! Et sans gêne !

Tu parles d’une maudite gang de racistes, toi ! 

Non, mais faut-tu avoir du front tout le tour de la tête !

Et ce n’est pas tout : dans le pavillon du Québec, les gens qui viennent d’autres pays ne se regroupent pas autour de leur petit kiosque national comme dans le pavillon du Canada, non !

Ils se mélangent ! Ils partagent une culture en commun !

Mais quand le pavillon du Canada va-t-il fermer cet espace honteux ?