/world/pacificasia
Navigation

Sept morts et onze disparus dans le naufrage d’un traversier à Bali

Coup d'oeil sur cet article

Au moins sept personnes sont mortes et onze sont recherchées par les sauveteurs après le naufrage d'un traversier près des côtes de Bali, dans une mer agitée, ont indiqué les autorités indonésiennes mercredi.

«Nous cherchons encore les disparus», a indiqué le responsable des sauveteurs de l'île, Gede Darmada.

«La nuit dernière, les opérations de sauvetage ont été compliquées par la faible visibilité et les hautes vagues», a-t-il précisé.

Le KMP Yunicee, un traversier qui transportait 57 passagers et membres d'équipage, a sombré mardi soir près du port de Gilimanuk, à l'ouest de l'île touristique. Il effectuait des traversées depuis l'île voisine de Java.

Plusieurs dizaines de personnes ont été sauvées, ont indiqué les autorités. La cause de l'accident n'est pas connue pour l'instant.

Les accidents maritimes sont courants en Indonésie, un archipel de plus de 17 000 îles, où les traversiers et les bateaux, largement utilisés, n'obéissent souvent pas aux normes de sécurité.

En 2018, plus de 160 personnes se sont noyées au cours du naufrage d'un traversier sur le lac Toba, l'un des lacs les plus profonds de l'île de Sumatra.

En 2009, l'accident d'un traversier entre les îles de Célèbes et de Bornéo a fait plus de 300 victimes.