/opinion/columnists
Navigation

Ignorance: l’autre pandémie

GEN-Manifestation "Qu�bec Debout" au stade Olympique
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Il y a quelques jours, mon fils de 13 ans a reçu sa deuxième dose de Pfizer.

Je l’ai photographié (avec son masque) et j’ai publié sa photo sur Facebook afin d’encourager les gens à se faire vacciner et à faire vacciner leurs enfants. 

J’ai reçu tellement de messages haineux que j’ai supprimé ma publication après deux jours.

COMME DES CHAMPIGNONS

« T’es dégueulasse, tu obliges ton enfant à se faire vacciner ! »

« Ton fils va être paralysé par ta faute, enfant de chienne ! »

« Mon maudit mouton, tu embarques ton enfant dans ton délire et tu mets sa santé en danger ! »

Etc., etc. 

Des enragés.

Avec l’écume aux lèvres.

Mais qu’est-ce qu’on a fait pour se retrouver avec une si grosse talle d’imbéciles ? C’est bien simple, ça pousse comme des champignons, sur les réseaux sociaux...

C’est la faute de notre système d’éducation, c’est ça ? À force de toujours baisser la barre pour faire passer les cancres, on a fini par créer une cohorte d’ignares, qui croient toutes sortes de sornettes et se méfient comme de la peste des figures d’autorité ? 

Avant, c’était les politiciens que ces gens détestaient et méprisaient.

Après, c’était la police.

Maintenant, ce sont les scientifiques.

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

Le cercle de leurs ennemis ne cesse de s’agrandir. 

Le pire est que des politiciens vont tenter de séduire ces électeurs frustrés. Par pur arrivisme. Pour se « faire un fond », une base. 

Qu’importe si ces gens-là croient que la Terre est plate ou que Bill Gates veut nous implanter des puces sous la peau : ces politiciens populistes (dans le mauvais sens du terme) vont les flatter dans le sens du poil afin de vendre un maximum de cartes de membres. 

Le hic, c’est qu’après, ils vont être pris avec ces coucous. Comme le Parti républicain, qui n’est plus capable de se débarrasser des zozos que Trump a fait entrer au parti. 

Ces zigotos sont tellement nombreux et tellement bruyants qu’ils tiennent maintenant l’ancien parti d’Abraham Lincoln et de Ronald Reagan par les bijoux de famille. 

Et quand le Grand Old Party tente de se recentrer, histoire de retrouver sa légitimité perdue, ils lui serrent les couilles jusqu’à ce qu’il tombe à genoux et demande pardon. 

TACHE D’HUILE

Du côté des démocrates (et du NPD et de QS), c’est la même chose.

Mais là, ce sont les wokes qui tiennent leur parti par les schnolles. 

D’autres coucous. Qui poussent eux aussi comme des champignons sur les réseaux sociaux et sur les campus. 

Décidément, ça va bien.

L’ignorance fait tache d’huile.

C’est l’autre pandémie, que la pandémie de COVID a couvée, nourrie et musclée. 

Et ça, c’est comme la saucisse Hygrade. Plus ils vont être nombreux, plus ils vont gueuler, plus ils vont gueuler, plus ils vont être nombreux. 

Avant, les cancres avaient honte de leur ignorance. Maintenant, ils en sont fiers. Ils bombent le torse et haussent la voix.

DOUBLEMENT VACCINÉS

En passant, pour ceux et celles qui m’ont insulté, je veux juste vous dire que 1) mon fils va très bien, merci, et 2) puisque ma femme, mon fils et moi sommes doublement vaccinés, nous allons bientôt passer un mois à Paris. 

Je vous enverrai des cartes postales !