/news/provincial
Navigation

Appels de qualification du tramway: Labeaume confiant d'obtenir le décret d'ici mercredi

Le maire de Québec, Régis Labeaume
Photo Stevens LeBlanc Le maire de Québec, Régis Labeaume

Coup d'oeil sur cet article

Le maire de Québec est confiant d'avoir l'approbation du gouvernement pour lancer les appels de qualification pour le tramway d'ici la fin de la session parlementaire, mercredi. 

«Tous les feux sont au vert, il n'y a rien qui accroche.» Le maire Régis Labeaume était bien à l'aise lundi d'affirmer qu'il aura en main le décret dont il a besoin pour avancer son projet, à l'issu du dernier conseil des ministres avant la pause estivale.

La Ville doit obtenir l'approbation gouvernementale pour aller de l'avant avec le lancement de deux appels de qualification principaux pour le tramway : on cherche un fournisseur de matériel roulant et une firme de génie-conseil chargée de la conception et de la construction des infrastructures. 

Cette situation s'avère nécessaire après le retrait de deux consortiums sur trois qui s'était d'abord montrés intéressés à bâtir le réseau structurant de Québec. La Ville avait ensuite dû reprendre son processus d'approvisionnement à zéro et, dans la foulée, avait décidé de scinder l'appel de qualification en deux.

La ministre de la Capitale-Nationale, Geneviève Guilbault, avait affirmé en juin qu'il était «hasardeux» de promettre un décret d'ici l'été. Lundi matin, elle était au côté de M. Labeaume pour une annonce sur la vente de vapeur à l'hôpital de l'Enfant-Jésus. Le maire a indiqué en après-midi qu'il avait revérifié pour conforter son sentiment qu'il est possible d'avoir gain de cause d'ici le 7 juillet. 

«On a refait des vérifications aujourd'hui, on va en refaire demain et on va en refaire mercredi. Ça s'aligne pour un décret voté mercredi.»