/finance/business
Navigation

Nouveauté à l'aéroport de Québec: un Boeing 737 converti en attraction touristique

Bar, restauration, musée, simulateur de vol, un projet de 2 M$ autour de l’avion

Quebec
Photo Stevens LeBlanc L’homme d’affaires et pilote d’avion Dany Gagnon devant son Boeing 737 à l’aéroport de Québec.

Coup d'oeil sur cet article

À partir du 15 juillet, le site où est fraîchement installé un ancien Boeing 737 à l’aéroport de Québec sera prêt à accueillir les visiteurs. On en sait plus sur ce projet ambitieux évalué à plus de 2 M$ qui compte s’inscrire comme une destination touristique incontournable.

Bar, terrasse estivale de plus de 600 places, scène, concessions de restaurant, musée de l’aviation, simulateur de vol et salle à manger à l’intérieur de l’appareil, le projet 737, c’est tout ça et plus encore. 

Pour Dany Gagnon, vice-président de Chrono Aviation et passionné des airs, il s’agit enfin de la réalisation d’un projet personnel qui est cher à ses yeux.

« C’est une façon de démocratiser l’aviation. On veut rendre ça accessible au grand public. On le sait, depuis 2001, on ne peut plus entrer dans les postes de pilotage. C’est devenu inaccessible. L’idée derrière mon projet, c’est de faire partager le buzz d’être sur un tarmac et de pouvoir embarquer dans un avion », explique M. Gagnon.

« Ça fait plus de huit ans que j’ai ce projet-là qui me trotte dans la tête. Il fallait juste que les planètes soient alignées et on est rendu là », a-t-il ajouté.

M. Gagnon est convaincu que « le projet 737 » deviendra un must à Québec. Visible à partir de la route de l’Aéroport, l’appareil attire déjà bien des curieux qui tentent de s’en approcher.

Quebec
Photo Stevens LeBlanc

 

« Je m’attends à ce qu’on devienne assez vite parmi les incontournables à Québec. C’est un attrait qui va faire jaser. C’est assez unique ce qu’on fait là », a affirmé M. Gagnon. 

Nouvelle vocation  

Le Boeing 737, qui a été transporté à Québec par l’autoroute 40, connaîtra donc une nouvelle vie. Non pas qu’il volera de nouveau. Sa carrière est définitivement terminée, mais il sera investi d’une nouvelle mission.

L’ouverture du site est prévue pour le 15 juillet. Chocolats Favoris, Chez Mag et Los Tacos (Cage aux Sports) seront prêts pour le volet restauration, ainsi que le bar.

Avec l’ambiance qui prévaudra sur place, M. Gagnon soutient que les visiteurs auront l’impression d’être transportés au cœur d’un tarmac.

Pour le simulateur, le musée et la salle à manger dans le Boeing, il faudra patienter encore un peu, soit autour du 1er septembre, pour y avoir accès.

Déjà un impact

« Ce qu’on a bâti, c’est un mini-tarmac d’aéroport avec une terrasse en asphalte, le marquage et les lumières de piste. On est en dessous de l’avion qui est surélevé », explique-t-il.

La terrasse sera subdivisée en plusieurs zones : enfants, groupes, bar debout, section VIP, etc. Pour rendre l’expérience encore plus spéciale, les concessions seront installées dans des conteneurs maritimes aménagés.

Depuis que l’appareil est installé, il ne cesse d’attirer les curieux qui déambulent pour le voir de plus près. 

UN AVION QUI A DU VÉCU

Quebec
Photo Stevens LeBlanc

  • Construit en 1984 
  • Mis en service par Delta
  • Capacité de 120 passagers
  • Converti en 1993 en avion-cargo pour Northern Air Cargo
  • Racheté par Chrono Aviation, il y a 5 ans, pour les pièces
  • Transporté de Trois-Rivières à Québec le 26 juin par l’autoroute 40 
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.