/news/health
Navigation

Un CHSLD interdit les climatiseurs dans les chambres de ses résidents

Coup d'oeil sur cet article

Le CHSLD des Pensées, dans l'arrondissement de Jonquière, à Saguenay, au Saguenay–Lac-Saint-Jean, interdit désormais aux résidents d’installer un climatiseur portatif dans leur chambre.

Une situation jugée inhumaine et inacceptable par les membres d’une famille de deux résidents qui tentent désespérément davoir des explications de la part du CHSLD.

  • Écoutez l'entrevue du présidnet du Conseil de la protection des malades, Paul Brunet, avec Vincent Dessureault sur QUB Radio:

«Il faisait chaud dans la chambre quand je suis allée les visiter, la semaine dernière. J'ai demandé qu'on installe l’air climatisé, et c’est là que j'ai su qu'on ne pouvait plus. On m'a aussi dit de ne pas ouvrir les fenêtres», a confié à TVA Nouvelles une dame qui préfère conserver l'anonymat.

Cette dernière aurait tenté d'obtenir des explications auprès du concierge de l'établissement. «Il a dit que ça faisait deux semaines qu'il avait reçu la consigne, de ne pas poser de questions, qu'il ne pouvait pas m'en dire plus», a-t-elle précisé.

Elle assure que l'installation de climatiseurs dans les chambres était pourtant tolérée l'été dernier. Avec la chaleur des dernières semaines et la canicule qui s’en vient, «je trouve ça inhumain», a-t-elle lancé.

Les autorités régionales de la santé publique ont assuré mardi en fin d'après-midi que le CHSLD des Pensées bénéficiait d'un système de ventilation et de climatisation complet depuis environ deux ans.

La majorité des chambres ont des bouches d'aération, mais pas toutes. L'ensemble des corridors et des aires communes est quant à lui climatisé. Les autorités suggèrent donc aux résidents d'ouvrir la porte de leur chambre pour avoir accès à de l'air frais.

Le CIUSSS a pour sa part fait savoir que le système de ventilation fonctionnerait plus efficacement si les fenêtres demeuraient fermées, alors que la restriction quant aux climatiseurs portatifs permettrait de mieux contrôler la consommation énergétique de l'établissement.