/news/provincial
Navigation

Tramway de Québec: feu vert de la CAQ pour un nouvel appel d’offres

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Québec a reçu le feu vert du gouvernement Legault afin de lancer un nouvel appel d’offres scindé en deux pour son projet de tramway.

• À lire aussi: Appels de qualification du tramway: Labeaume confiant d'obtenir le décret d'ici mercredi

Le conseil des ministres a adopté un décret à cet effet mercredi.

«Ainsi, la Ville de Québec pourra procéder à deux appels de propositions distincts pour la réalisation de son projet de transport collectif: un premier pour retenir les services de fournisseurs de matériel roulant et un second pour retenir les services de fournisseurs d’infrastructures», a-t-on indiqué dans un communiqué publié sur le site internet du ministère des Transports.

En modifiant sa stratégie d’approvisionnement «la Ville de Québec mise sur des conditions de marché où la concurrence pourra se manifester afin de garantir le meilleur projet au juste prix» a poursuivi le ministère en ajoutant que «le gouvernement du Québec soutient cette orientation».

Début juin, la Ville de Québec avait découvert qu’un seul consortium avait répondu favorablement à l’appel de propositions publié le 30 avril pour son projet de tramway dont le coût est évalué à 3,3 milliards $.

La Ville avait donc choisi d’annuler carrément le processus en cours et d’en démarrer un totalement nouveau. Le but avoué est celui d’obtenir «le meilleur projet au meilleur prix» et de susciter «une saine concurrence», selon ce qu’avait alors dit le maire, Régis Labeaume.

Selon sa nouvelle stratégie, la Ville va diviser le projet en deux séquences. Elle se donne d’abord pour mission de dénicher le fournisseur du matériel roulant puis, en parallèle, sélectionner un «civiliste» (firme de génie-conseil) chargé de la conception et de la construction des infrastructures.

Cette annulation occasionnera toutefois un retard d’un an par rapport au dernier échéancier connu et a obligé le maire Labeaume à réclamer un nouveau décret auprès du gouvernement du Québec, à peine quelques semaines après avoir durement arraché un premier décret.

Questionné mercredi sur l'adoption du décret gouvernemental, il n'a pas voulu commenter. «Je vais vous proposer qu'on en reparle demain, quand on aura eu une confirmation.»

Selon le nouvel échéancier présenté par la Ville de Québec, le chantier du tramway débuterait à l’été 2023 et la mise en service du tramway se ferait en 2028.

– Avec la collaboration de Stéphanie Martin, Journal de Québec