/news/consumer
Navigation

[EN IMAGES] Un nouveau restaurant Cochon Dingue en août

La nouvelle succursale sera sur la rue Saint-Jean

[EN IMAGES] Un nouveau restaurant Cochon Dingue en août
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Le futur restaurant Cochon Dingue, sur la rue Saint-Jean à Québec, sera prêt à accueillir la clientèle à compter du 24 août prochain, après avoir connu un retard d’ouverture en raison de la pandémie. 

• À lire aussi: Une nouvelle aire de restauration gourmet et cosmopolite ouvrira cet automne à Sainte-Foy

Le président-directeur général du Groupe Restos Plaisirs, Pierre Moreau, a fait le point jeudi sur l’état d’avancement du chantier. Les travailleurs sont à pied d’œuvre pour réaliser ce tout nouveau projet qui représente un investissement de 3 M$.

[EN IMAGES] Un nouveau restaurant Cochon Dingue en août
Photo courtoisie

Cette ouverture signifie par contre la fermeture de la succursale du Cochon Dingue, situé sur le boulevard René-Lévesque. Il demeurera en activité jusqu’à la fin des vacances de la construction. L’édifice qui appartient au Groupe est à vendre ou à louer.

Clients au rendez-vous

Depuis que le déconfinement marque l’ouverture des salles à manger, les clients sont au rendez-vous, affirme M. Moreau. 

« La reprise est excellente. Les clients sont contents de pouvoir retourner dans les restaurants. De ce côté-là, ça va bien. On n’a jamais eu autant de clients qui nous remercient. Ce qu’on fait en ce moment, c’est qu’on essaie de gérer nos heures d’ouverture pour faire attention à nos employés, car c’est notre ressource la plus importante qu’on veut rebâtir graduellement. Je pense qu’on en a pour six à douze mois avant que le balancier se rétablisse », a mentionné M. Moreau. 

[EN IMAGES] Un nouveau restaurant Cochon Dingue en août
Photo courtoisie

À l’heure actuelle, l’entreprise réalise entre 60 % et 70 % de ses ventes historiques, par rapport à 2019. « Si je tiens compte des heures réduites, nous sommes extrêmement satisfaits », a-t-il ajouté. 

Le PDG de Restos Plaisirs, Pierre Moreau, a confiance que le restaurant de la rue Saint-Jean jouira d’un achalandage « très intéressant » dès son ouverture.
Photo Diane Tremblay
Le PDG de Restos Plaisirs, Pierre Moreau, a confiance que le restaurant de la rue Saint-Jean jouira d’un achalandage « très intéressant » dès son ouverture.

Avec l’annulation de la saison des croisières, l’achalandage touristique risque de tomber fortement après la fête du Travail. « On s’attend à faire entre 40 % et 50 % de notre chiffre d’affaires annuel. »

Main-d’œuvre

Le recrutement de la main-d’œuvre reste l’enjeu numéro un, affirme M. Moreau. 

[EN IMAGES] Un nouveau restaurant Cochon Dingue en août
Photo courtoisie

« Vous avez très peu de restaurateurs au Québec qui opèrent sept jours sur sept avec les heures qu’ils avaient avant », dit-il.

[EN IMAGES] Un nouveau restaurant Cochon Dingue en août
Photo courtoisie

« La pandémie a accéléré les problèmes qu’on avait, mais le problème de la main-d’œuvre est un problème démographique qui est connu depuis vingt-cinq ans. »

[EN IMAGES] Un nouveau restaurant Cochon Dingue en août
Photo courtoisie

À quelques semaines de l’ouverture, l’entreprise cherche 55 employés pour compléter son équipe de la rue Saint-Jean. 

À VOIR AUSSI   

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.