/qubradio
Navigation

COVID-19: de nouveaux vaccins à venir pour contrer les variants

COVID-19: de nouveaux vaccins à venir pour contrer les variants
Eyepix/WENN

Coup d'oeil sur cet article

Les manufacturiers de vaccins se penchent actuellement sur la création de vaccins 2.0 qui pourront contrer les variants de la COVID-19 qui circulent sur la planète.

• À lire aussi: COVID-19: Dubé évoque une possible 3e dose du vaccin

• À lire aussi: 12-17 ans: possible d'avoir la deuxième dose plus tôt, mais seulement sans rendez-vous

• À lire aussi: COVID-19: Pfizer-BioNTech va demander l’autorisation pour une troisième dose de vaccin

C'est ce qu'a expliqué vendredi, en entrevue à QUB radio, le vice-président Sciences et vaccins du laboratoire Nexelis, Luc Gagnon.

«Il y a des vaccins version 2.0 qui vont sortir dans les prochains mois et qui vont tenir compte des mutations des variants», a-t-il indiqué.

La présence toujours plus nombreuse de variants a démontré dernièrement que certains vaccins sont plus ou moins efficaces selon la souche contractée.

«Quelqu’un qui aurait contracté la souche originale, celle qui provenait de Wuhan, et qui serait mis en contact avec la souche Beta, qui est la souche qui provient de l’Afrique du Sud, c’est sûr et certain qu’il serait contaminé, qu’il développerait la maladie à nouveau, parce que le niveau de protection est insuffisant contre ce variant-là», a expliqué M. Gagnon.

La circulation des variants a également une incidence sur la possibilité de l’administration d’une troisième dose, comme demandée jeudi par Pfizer.

«Comme tout système de vaccination, le niveau d’anticorps finit par descendre. [...] Dans ce cas-ci, ce qu’on s’est aperçu, c’est que le niveau est encore suffisant pour protéger, mais étant donné la circulation des variants à travers la planète, par mesure préventive, ils ont demandé d’avoir l’autorisation de procéder à la troisième dose», a précisé Luc Gagnon, ajoutant que d’autres manufacturiers devraient emboîter le pas à Pfizer à ce sujet.

Et les avancements des manufacturiers pourraient également faciliter la vaccination contre d’autres maladies.

«On voit déjà qu’il y a eu une nouvelle vague, même les compagnies qui avaient des stratégies plus classiques sont en train de se diriger doucement vers la méthode à ARN messager et même des méthodes combinées», a souligné le vice-président.

Le laboratoire Nexelis est associé à près de 70 manufacturiers pour tester l’efficacité des vaccins sur les différents variants, de même que la vaccination croisée.

À VOIR AUSSI 

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.