/news/politics
Navigation

Investissement de 4 M$: Lévis revitalise sa rue Saint-Joseph

Les conseillères Amélie Landry et Fleur Paradis accompagnent le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et posent le long de la rue Saint-Joseph, que la Ville de Lévis veut revitaliser.
Photo Stéphanie Martin Les conseillères Amélie Landry et Fleur Paradis accompagnent le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et posent le long de la rue Saint-Joseph, que la Ville de Lévis veut revitaliser.

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Lévis lance un vaste chantier de revitalisation de sa rue Saint-Joseph, dans lequel elle investit 4 millions $. 

• À lire aussi: Lehouillier en faveur du passeport vaccinal

Le maire Gilles Lehouillier en a fait l’annonce vendredi, dans un bâtiment phare de l’artère, l’ancien couvent Jésus-Marie de Lauzon, qui abrite l’École de musique Jésus-Marie. 

La rue Saint-Joseph est une artère fondatrice de Lauzon et de Lévis, et de nombreux bâtiments patrimoniaux y sont implantés. 

« C’est une des rues les plus impressionnantes du milieu ouvrier des 19e et 20e siècles », a lancé le maire. 

Elle a connu une certaine détérioration, qui a commencé avec le long déclin de la construction navale, a-t-il souligné, convaincu qu’avec la relance de la construction à la Davie, avec 1500 employés et plus de 1200 fournisseurs qui vont graviter autour du chantier, une nouvelle dynamique sera créée.

Achat de six propriétés

La Ville injecte 1,6 million $ pour l’achat de six propriétés qui seront requalifiées dans le cadre de la nouvelle stratégie de développement du logement social et abordable. Les six bâtiments sont situés dans le même secteur, pour donner un effet intéressant, a fait savoir le maire.  

En ce moment, ces bâtiments abritent 13 logements. L’objectif est de garder ces logements et d’en ajouter d’autres. Un des terrains est vacant, alors un projet de construction sera envisagé. Quant aux bâtiments existants, on évaluera leur condition. Certains pourraient être démolis si leur état est jugé préoccupant. Le maire assure que la Ville vise l’harmonisation avec le bâti existant.

« Chaque bâtiment va être évalué au mérite pour une trame harmonieuse avec le milieu de vie. » Un parc et des stationnements sont aussi dans les cartons. La Ville demandera des subventions du gouvernement pour ses projets.

Programme de rénovation

En parallèle, 2,4 millions $ seront investis dans un programme de rénovation résidentielle. 

Celui-ci s’appliquera entre les rues Fraser et Caron. Les propriétaires pourront obtenir des montants pouvant aller jusqu’à 60 000 $ pour la rénovation de l’enveloppe extérieure de leur bâtiment, a expliqué M. Lehouillier. Cet investissement est séparé à parts égales entre la Ville et l’Office municipal d’habitation.

Il s’agit de la phase 1 du projet de revitalisation.