/news/society
Navigation

Nathalie Piché: «Une femme exceptionnelle», témoigne une amie

Coup d'oeil sur cet article

Les funérailles de Nathalie Piché, la victime du 13e féminicide commis chez nous cette année, auront lieu demain. L'une de ses grandes amies encaisse toujours difficilement le choc, et elle s'est confiée à TVA Nouvelles.

• À lire aussi: Féminicide dans Limoilou: des funérailles «très difficiles» pour les filles de la victime

• À lire aussi: Féminicide à Québec: l’accusé de retour en cour

Anne Labbé parle en termes élogieux de sa grande amie, Nathalie Piché, décédée le 15 juin dernier.

«C'était un grand coeur, toujours le sourire, travaillante», mentionne son amie.

Elle a encore peine à croire le sort atroce qu'a subi la femme de 55 ans, victime du treizième féminicide de l'année au Québec.

La victime, Nathalie Piché
Photo Facebook
La victime, Nathalie Piché

«Ce fut un choc énorme. J'ai été une semaine à ne pas dormir du tout. C'est triste, une fin horrible comme celle-là. Elle ne méritait tellement pas ça», souligne Anne Labbé.

À quelques heures des funérailles de Nathalie Piché, Anne Labbé est encore sous le choc.

«Très difficile. Parce que je n'y crois pas encore qu'elle est partie. Puis, je me mets dans la peau de ses trois merveilleuses filles, comment elles peuvent se sentir. Ça doit être épouvantable!» mentionne Mme Labbé.

Les enfants de Nathalie Piché ne vont pas très bien, selon Mme Labbé.

«C'est très difficile pour elles. Elle avait aussi deux merveilleux petits-enfants. C'était toute sa vie. Ce que je souhaite, sincèrement, c'est que justice soit rendue.»

Le conjoint de Nathalie Piché, Noureddine Mimouni, est accusé de meurtre au deuxième degré. Anne Labbé savait que la relation de couple de son amie n'était pas toujours au beau fixe, mais la victime était discrète.

«Je suis convaincue qu'elle ne voulait pas nous tracasser avec ses problèmes. J'ai eu quelques signes, effectivement, puis j'ai toujours demandé: est-ce que ça va, Nathalie? Elle me disait toujours: "Oui. Ne t'en fais pas, ma cocotte." Je lui ai dit: ma porte est toujours ouverte. Elle va me manquer!» mentionne émotivement son amie.

Si vous avez besoin d’aide 

SOS violence conjugale  

À VOIR AUSSI 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.