/news/currentevents
Navigation

Décès de Norah et Romy Carpentier: un triste premier anniversaire

La famille tiendra des activités commémoratives ce week-end

GEN-J.E-CARPENTIER-EMBARGO
Capture d'écran TVA Nouvelles Romy et Norah Carpentier

Coup d'oeil sur cet article

C’est en privé que la famille de Norah et Romy Carpentier soulignera le triste premier anniversaire du décès des fillettes lors d’activités commémoratives qui se tiendront aujourd’hui et au cours de la fin de semaine.

• À lire aussi: Mort des fillettes Carpentier: «on aurait dû déclencher l’alerte Amber plus tôt»

La mère des deux petites victimes, Amélie Lemieux, a confirmé cette information au Journal, affirmant qu’il s’agissait d’une journée difficile. Mme Lemieux n’a pas souhaité commenter davantage, désirant préserver son intimité.

Le Jardin Norah et Romy, en mémoire des deux soeurs assassines il y a un an, est en construction à Quebec. Il sera inauguré à la fin du mois d'août.
Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBEC
Le Jardin Norah et Romy, en mémoire des deux soeurs assassines il y a un an, est en construction à Quebec. Il sera inauguré à la fin du mois d'août.

Portées disparues le 8 juillet 2020 après un accident de la route, les fillettes ont ensuite été retrouvées sans vie, le 11 juillet dans un boisé de Saint-Apollinaire.

Romy et Norah Carpentier
Capture d'écran TVA Nouvelles
Romy et Norah Carpentier

« Le même cul-de-sac »

Un an après la tragédie, lors de laquelle le père des deux sœurs, Martin Carpentier, les a tuées avant de s’enlever la vie, beaucoup de questions demeurent, notamment au 128e groupe scout de Charny où étaient impliqués Norah et son père, depuis quelques années.

Martin Carpentier
Photo du Twitter de la SQ
Martin Carpentier

Selon le président, François Samson, la mort de Carpentier gardera à jamais les circonstances du drame dans « un mystère ». 

« C’est juste de l’incompréhension. On se dit pourquoi ? Qu’est-ce qu’il [Martin Carpentier] traînait et qui a fait qu’il a pété au frette ? » se demande-t-il.

Au cours des derniers jours, M. Samson dit revivre les tristes événements. « J’ai ressorti les journaux, je suis revenu un an en arrière. Mais on se retrouve rapidement dans le même cul-de-sac. C’est comme si j’étais dans un labyrinthe et on n’en sort pas », illustre-t-il, précisant avec émotion que la petite Romy devait faire son entrée chez les scouts cette année. 

  • Écoutez l'entrevue de Danny St Pierre avec Josée Masson, D.G et fondatrice de Deuil jeunesse, sur QUB radio:   

Un jardin pour les fillettes

Par ailleurs, la pandémie a quelque peu retardé l’inauguration du « Jardin Norah et Romy », installé dans la cour arrière de l’organisme Deuil-Jeunesse, en raison notamment de quelques problèmes d’approvisionnement en matériaux, confirme la présidente, Josée Masson.

Le public pourra venir s’y recueillir au début du mois de septembre, affirme-t-elle.

Selon Mme Masson, qui a accompagné Amélie Lemieux dans son deuil, le premier anniversaire des tristes événements devrait servir à alimenter les discussions avec nos enfants sur la mort. 

« Ce n’est pas juste mauvais de parler de la mort, au contraire, ça amène les enfants à être vigilants par rapport à leur vie et à celle des autres, en plus de leur donner des réponses. Plus on est dans la simplicité et la vérité, plus c’est facile », dit-elle.

Une plaque en l’honneur des deux sœurs sera aussi aménagée au parc des Chutes-de-la-Chaudière à Charny, où un mémorial avait été installé lors des événements.

La Ville de Lévis n’a toutefois pas encore établi quand et où exactement elle sera installée, confirme l’attaché de presse du maire Gilles Lehouillier, Félix Masson. 

LE FIL DES ÉVÉNEMENTS  

GEN-J.E-CARPENTIER-EMBARGO
Photo Annie T. Roussel

8 juillet

Vers 21 h 30, la voiture de Martin Carpentier est retrouvée accidentée sans personne à bord, sur l’autoroute 20, à Saint-Apollinaire. La voiture y a fait une embardée, avant de franchir le terre-plein central. Des témoins ont indiqué avoir vu le trio traverser l’autoroute et quitter la scène.  

9 juillet  

L’alerte Amber est déclenchée vers 15 h 

11 juillet 

Les corps des petites victimes Norah et Romy Carpentier sont retrouvés sans vie à deux heures d’intervalle, dans un boisé de Saint-Apollinaire, entre le rang Bois-Joly et le rang Saint-Lazare Ouest.  

20 juillet 

Après 12 jours de recherches, le corps de Martin Carpentier, 44 ans, est retrouvé en soirée, dans un secteur boisé en bordure du rang Saint-Lazare. L’endroit est situé à près de cinq kilomètres du lieu de l’accident.

Les funérailles des sœurs Carpentier, âgées de 11 et 6 ans, sont célébrées cette même journée. 

Le rapport du coroner, qui devrait faire la lumière sur les circonstances exactes du décès des deux sœurs, sera rendu public cet automne.