/opinion/columnists
Navigation

Le vrai «mystère», il est à Montréal

GEN-DENIS-CODERRE
Photo d’archives

Coup d'oeil sur cet article

Ça fait des années que je me fais remplir les oreilles avec le supposé « mystère Québec ».

« Pourquoi les gens de Québec votent-ils comme ils votent ? »

« Pourquoi les gens de Québec pensent-ils comme ils pensent ? »

« Pourquoi les gens de Québec se comportent-ils différemment du reste de la province ? »

LE « NOUVEAU » CODERRE

Chaque fois que j’entends cette sottise, je réponds : « Il n’y a pas de mystère Québec ! Vous voulez un mystère ? Regardez du côté de Montréal ! »

On en a encore eu la preuve cette semaine, alors que « le nouveau » Denis Coderre, qui mène dans les intentions de vote dans la métropole face à Valérie Plante, a présenté comme candidat dans le comté Côte-des-Neiges/Notre-Dame-de-Grâce... Guiseppe « Joe » Ortona, le plus féroce adversaire de la loi 21 !

Une loi qui, je le rappelle, est appuyée par 70 % des Québécois et qui est devenue aussi chère à leur cœur que la loi 101. 

Ça, c’est une belle façon de mettre les francophones de votre côté, monsieur Coderre !

Congratulations ! And I’m sure that your friends who think Quebecers are a bunch of racists will be happy !

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

« La communauté anglophone a aussi besoin de porte-parole », a souligné l’ex-maire en présentant son nouveau candidat-vedette.

Surtout à Montréal, où ils sont TELLEMENT mal représentés, n’est-ce pas, mister future mayor ?

« UNE LOI INTOLÉRANTE »

Pour ceux qui ont la mémoire courte, voici quelques déclarations que monsieur Ortona a faites au sujet de la loi 21, du temps qu’il était président de la English Montreal School Board. 

« La loi 21 va à l’encontre des valeurs de l’ensemble des Québécois et des Québécoises. »

« Elle envoie un message d’intolérance et d’exclusion à nos élèves et à leur famille. »

« À la English Montreal School Board, nous valorisons la diversité de nos élèves et de notre personnel. Nous respectons aussi leurs droits individuels et religieux, que garantissent les Chartes québécoise et canadienne des droits et libertés de la personne. La loi 21 va à l’encontre de ce que nous enseignons, c’est-à-dire la culture de respect des droits individuels et de la liberté de religion des écoles anglophones. »

En d’autres mots : la loi 21, qui est appuyée par une grande majorité de Québécois, prône l’intolérance, la fermeture et le non-respect de la diversité.

Et c’est cet homme que monsieur Coderre a choisi pour le représenter !

Alors que les journaux canadiens-anglais ne cessent de nous traiter de racistes et que les études démontrent que Montréal s’anglicise à la vitesse grand V ! 

With a friend like Denis, who needs ennemies ?

CLIENTÉLISME

Ce n’est pas Québec qui marche à contre-courant de l’ensemble de la province : c’est Montréal !

Dans un coin, vous avez une mairesse qui oublie de parler français dans ses conférences de presse et qui se plaît à répéter – faussement – que Montréal est un « territoire mohawk non cédé ».

Et dans l’autre, le « nouveau Denis » qui crache sur la loi 21 et qui trouve que les anglos de Montréal ont besoin, les pauvres, d’un défenseur !

On est sur la bonne route, les amis !

Si c’est ça, le nouveau Denis Coderre, espérons qu’il durera aussi longtemps que le nouveau Coke.