/weekend
Navigation

Tours et détours entre fleuve et montagnes

WE 0710 ROAD TRIP CHARLEVOIX 
BaiedesRochers.jpeg
Photo courtoisie Superbe point de vue à partir du sentier de l’Anse-de-Sable à Baie-des-Rochers.

Coup d'oeil sur cet article

La route 138, qui traverse la région de Charlevoix, charme le voyageur par ses panoramas pittoresques coincés entre le fleuve Saint-Laurent et la chaîne de montagnes des Laurentides.  

Bien que la 138 offre à elle seule des paysages incroyables, ce sont toutefois les petits détours par des chemins bordant le fleuve qui rendent l’expérience encore plus envoûtante, car les effluves marins se mêlent aux coups d’œil pour égayer tous les sens.

Dès son entrée dans la région touristique, un crochet s’impose pour descendre la pente de la rue Principale jusqu’au village de Petite-Rivière-Saint-François. 

Le Massif offre une vue splendide sur le fleuve et les montagnes environnantes.
Photo courtoisie
Le Massif offre une vue splendide sur le fleuve et les montagnes environnantes.

Outre sa montagne Le Massif avec ses nombreuses activités et son offre d’hébergement unique, d’autres attraits méritent un arrêt, dont le parc des Riverains avec son quai et sa plage, la maison d’été de la célèbre auteure Gabrielle Roy, de même que la chapelle Maillard et son marché public.

Route du Fleuve

Les rues de Baie-Saint-Paul invitent à flâner pour découvrir ses galeries d’art et ses boutiques gourmandes.
Photo courtoisie
Les rues de Baie-Saint-Paul invitent à flâner pour découvrir ses galeries d’art et ses boutiques gourmandes.

Le prochain tournant se veut le clou du parcours : direction route 362, surnommée la route du Fleuve. Juste avant d’entamer officiellement le trajet, vous stopperez longuement au belvédère de Baie-Saint-Paul, ainsi que dans le village pour ses galeries d’art et boutiques gourmandes.

Une quinzaine de kilomètres plus loin, après avoir bien vérifié vos freins, donnez un autre coup de volant à droite pour dévaler la côte des Éboulements vers Saint-Joseph-de-la-Rive. Son musée maritime et sa papeterie artisanale méritent une pause. Il s’agit aussi du point de départ pour le traversier gratuit vers L’Isle-aux-Coudres. 

La traversée entre L’Isle-aux-Coudres et Saint-Joseph-de-la-Rive permet d’admirer le paysage charlevoisien.
Photo courtoisie
La traversée entre L’Isle-aux-Coudres et Saint-Joseph-de-la-Rive permet d’admirer le paysage charlevoisien.

À Saint-Irénée, une halte s’impose pour flâner sur la longue plage au gré des vents et marées. Quittez brièvement la route principale pour accéder au belvédère de la chute de la rivière Jean-Noël ou, pour les mélomanes, aux concerts donnés au Domaine Forget. 

La Malbaie

La route du Fleuve se termine en principe à La Malbaie, une étape de choix pour refaire le plein, au sens propre comme au figuré. Les options y sont nombreuses, telles que flâner sur la rue du Quai et le chemin du Havre, ou grimper le chemin des Falaises afin de découvrir les demeures bourgeoises d’un autre siècle.

Le coquet chemin du Havre dans le secteur Pointe-au-Pic à La Malbaie.
Photo courtoisie
Le coquet chemin du Havre dans le secteur Pointe-au-Pic à La Malbaie.

Plusieurs terrains de golf et centres de détente de style spa meublent aussi le territoire, dont ceux du Manoir Richelieu qui abrite en plus le casino de Charlevoix.

Une virée sur la rue Saint-Raphaël à Cap-à-l’Aigle pourra également combler vos temps libres, ne serait-ce que pour les points de vue sublimes additionnels sur le fleuve ou une photo de l’église anglicane bourgogne de St. Peter-on-the-Rock.

Secrets bien gardés

Le musée maritime de Charlevoix à Saint-Joseph-de-la-Rive intéressera petits et grands.
Photo courtoisie
Le musée maritime de Charlevoix à Saint-Joseph-de-la-Rive intéressera petits et grands.

Tant qu’à être dans le secteur, pourquoi ne pas pousser la route plus loin jusqu’à Baie-Sainte-Catherine et profiter du coup des trésors méconnus de ce secteur ? D’abord, à l’approche de Saint-Siméon, surveillez les indications pour vous rendre dans le petit hameau de Port-au-Persil par le chemin du même nom. Sa quiétude n’a d’égal que ses cascades invitant à faire saucette, ses berges rocailleuses mettant à l’épreuve vos talents d’équilibriste ou sa coquette petite chapelle blanche en bois perchée sur un cap rocheux.

Plus loin sur le trajet, Baie-des-Rochers n’est pas en reste avec ses sentiers bucoliques et le cap du Nid-de-Corbeaux pour observer étoiles de mer et oursins à marée basse, ou même y planter sa tente tout en regardant les baleines qui passent au large.

Bref, une route idéale pour rêvasser devant des paysages de cartes postales. 

Repères : Charlevoix 

  • Distance : Sans compter les détours, la route du Fleuve, qui inclut désormais L’Isle-aux-Coudres, compte 78 km. Le trajet de Petite-Rivière-Saint-François à Baie-Sainte-Catherine compte, lui, 136 km.
  • Accès : Petite-Rivière-Saint-François se situe à environ 350 km de Montréal et à 90 km de Québec.
  • Période : La saison des couleurs (fin septembre/début octobre) rajoute certes aux beautés de ce secteur, alors que l’été (de juin à septembre) sera plus touristique.

Références