/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: «Quand les femmes enceintes sont malades, elles sont très malades»

Coup d'oeil sur cet article

Le quart des femmes enceintes suivies au CHU Sainte-Justine à Montréal ne sont pas vaccinées contre la COVID-19, une donnée préoccupante, alors que le variant Delta peut les rendre très malades.

• À lire aussi: Distanciation, commerces: voici les allègements qui entrent en vigueur aujourd'hui

• À lire aussi: COVID-19: 199 nouveaux cas et un décès en trois jours au Québec

«On est dans la période idéale pour vacciner les femmes enceintes avant l’automne. On n’a pas de boule de cristal, on ne sait pas si on va avoir une quatrième vague, mais les femmes ont peur pour leur petit bébé, elles sont inquiètes», explique en entrevue à LCN Diane Francoeur, obstétricienne et ex-présidente de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ). 

Selon La Presse, 25% des femmes qui font des suivis de grossesse au CHU Sainte-Justine ne sont pas vaccinées ou hésitent à le faire. Pourtant, les femmes enceintes qui contractent la COVID-19 peuvent être très malades.

«C’est sûr qu’on n’a pas plusieurs années de recul, mais on a quand même une vigie qui est faite partout en Amérique du Nord; on surveille les femmes enceintes, on surveille les bébés pour les effets secondaires et, jusqu’à maintenant, on sait que le vaccin est sécuritaire», assure la spécialiste. 

«Quand les femmes enceintes sont malades, elles sont très malades. Au Québec, on a eu une femme qui a été très très malade au CUSM, on a été obligé de la mettre sous circulation extra-corporelle», donne-t-elle en exemple.  

Dre Francoeur note également qu’en Ontario, au printemps, lorsque la province a été plongée dans sa troisième vague catastrophique de COVID-19, le tiers des lits des soins intensifs étaient remplis de femmes enceintes avec le variant Delta. 

«Le variant Delta n’était pas au Québec, mais c'est ce qui va arriver cet été... Tout le monde voyage, on a baissé les bras sur les consignes, on est moins prudents. Nous, on a vraiment une inquiétude qui est bien réelle», ajoute-t-elle. 

Elle déplore le fait que certaines femmes enceintes se privent de la sécurité que peut apporter le vaccin contre la COVID-19. 

«Les femmes enceintes, on les a toujours vaccinées. On les a vaccinées pour l’hépatite B, pour la coqueluche, pour protéger leurs petits bébés! [...] On les encourage à faire cela pendant l’été pour éviter la quatrième vague.»

À VOIR AUSSI   

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres