/news/coronavirus
Navigation

La peur de la COVID frappe les urgences pédiatriques

Les enfants fiévreux et qui toussent sont toujours refusés en clinique

Coup d'oeil sur cet article

L’été s’annonce achalandé dans les urgences pédiatriques du Québec, car les enfants qui présentent des symptômes de la COVID-19, comme la fièvre et la toux, seront encore refusés dans les cliniques « froides » jusqu’en septembre. 

« C’est un peu désespérant, se désole la Dre Isabelle Genest, cheffe du département de médecine d’urgence du CHU de Québec. Les patients sont un peu pris en otage. Beaucoup de parents qui suspectent une otite se ramassent à l’urgence, pas capables d’aller ailleurs. » 

En moyenne, par jour, au cours des cinq dernières semaines, 255 patients se sont rendus à l’Hôpital Sainte-Justine, et 227 à l’Hôpital de Montréal pour enfants. C’est plus du double de la moyenne à pareille date l’an passé, selon les données du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).  

« C’est vraiment inacceptable. Après un an et demi avec un virus qu’on connaît [...], c’est frustrant de constater un manque dans la première ligne », réagit le Dr Antonio D’Angelo, chef de l’urgence de l’Hôpital Sainte-Justine.  

Cinq fois trop 

Au Centre d’urgences pédiatriques de Brossard, une zone « chaude », l’affluence sur le site pour une consultation est cinq fois plus élevée que la capacité des lieux. 

Même si la situation épidémiologique s’est améliorée au Québec, les patients qui ont certains symptômes de la COVID-19 sont encore refusés dans les cliniques médicales en zone froide.  

« La couverture vaccinale n’est pas assez élevée pour permettre d’accueillir dans nos milieux froids toutes ces clientèles-là, même si le risque demeure relativement faible », explique le Dr Sylvain Dion, vice-président de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec. 

Or, des virus souvent présents l’hiver se propagent auprès des enfants depuis le déconfinement, constatent des pédiatres. Ainsi, le parent d’un enfant qui fait de la fièvre ou qui tousse doit se tourner vers les urgences, ou vers une clinique désignée d’évaluation (CDÉ) pour la COVID-19.  

  • Écoutez la Dre. Julie St-Pierre, pédiatre, faire état de la situation au micro de Danny St Pierre sur QUB radio:   

Centres fermés 

Dans la région de Québec, deux des trois CDÉ ont fermé récemment, en raison du bon bilan sanitaire. 

« Je ne comprends pas pourquoi les CDÉ ont fermé avant d’outiller les cliniques à voir des patients », réagit Isabelle Genest. 

À Montréal, les 15 CDÉ sont toujours ouvertes. Si la situation sanitaire demeure stable, les cliniques recommenceront à recevoir tous les patients le 6 septembre prochain, selon un document du MSSS. Les CDÉ fermeront au même moment.  

« J’ai vraiment peur pour l’été, et surtout pour l’automne, quand ils vont fermer les CDÉ », dit Antonio D’Angelo.  

Symptômes qui imposent un refus en clinique de zone « froide »  

Fièvre 

Toux récente ou chronique

Difficultés respiratoires

Perte d’odorat sans congestion nasale 

Mal de gorge 

Source : MSSS 

À VOIR AUSSI   

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres