/news/provincial
Navigation

Un départ en force pour l'initiative de vélopartage à Québec

Un départ en force pour l'initiative de vélopartage à Québec
Photo Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

Le RTC a comptabilisé près de 1000 déplacements ainsi que 100 abonnés mensuels dès la première fin de semaine de service pour l’initiative de vélopartage àVélo.

• À lire aussi: Les vélos à assistance électrique disponibles depuis vendredi

• À lire aussi: On les a testés dans les côtes de la capitale

Les vélos à assistance électrique, fruit d’un travail entre le Réseau de transport de la Capitale et PBSC Solutions Urbaines, ont fait fureur durant les derniers jours.

«C’était un projet qui était très attendu depuis notre première annonce en novembre 2020. La réponse a été très positive et on en est très heureux», a commenté la coordonnatrice aux relations publiques Stéphanie Gaudreau.

Ce nouveau projet, comparable aux BIXI de Montréal, s’inscrit à la liste des transports en commun proposés par le RTC.

Prix et facturation

Pour un trajet unique de moins de 30 minutes, les usagers devront débourser un montant de six dollars. Il est également possible de souscrire à un abonnement mensuel pour 30$, prix exclusif pour cette année de lancement, pour un nombre de trajets de 30 minutes illimités. Dans les deux cas, des frais de 25 sous s’appliqueront pour chaque minute excédant la demi-heure autorisée.

Il est possible de payer en passant par le site du RTC, sur l’application mobile àVélo, disponible sur l’Apple Store et Google Play, ou directement sur les bornes. 

Règles d’usage

Le port du casque est obligatoire sur les vélos.

La flotte actuelle comprend une centaine de vélos, pouvant atteindre 32km/h, et dix stations de recharges réparties dans la Haute-Ville et la Basse-Ville. L’équipe espère toutefois avoir 1000 appareils en service d’ici quatre ans.

À VOIR AUSSI