/news/coronavirus
Navigation

Commerçants exaspérés: des clients se photographient sans masque et diffusent des faussetés

Coup d'oeil sur cet article

Un nouveau phénomène prend de l'ampleur et exaspère les commerçants honnêtes. De plus en plus de clients identifient des commerces en publiant des photos d'eux sans masque, annonçant faussement qu'il n’est plus obligatoire. 

• À lire aussi: Des commerçants inscrits sur une liste antimasque à leur insu

• À lire aussi: Port du masque: déjà un an, et ce n'est pas fini

• À lire aussi: Un nouveau mouvement au Québec: «Ici, je porte le sourire»

«Maxi Victoriaville, faire mon épicerie pas de masque, mission accomplie», s'est vanté un internaute.

On peut aussi lire sous une autre photo: «Première épicerie sans masque depuis un siècle, depuis un siècle! Avril Sherbrooke, you rock».

Ces publications se multiplient depuis quelques heures et cela déplait grandement aux entrepreneurs.

  • Écoutez la chronique de Danny St-Pierre avec Caroline St-Hilaire et Varda Étienne sur QUB radio :

«C’est désolant de voir ce genre de comportement dans nos épiceries, a indiqué mercredi le directeur des Affaires publiques à l’Association des détaillants en alimentation du Québec, Stéphane Lacasse. C’est facile d’enlever son masque le temps d’une photo et de publier de fausses informations. Nous tenons à rassurer nos clients à l’effet que nous respectons et faisons respecter toutes les mesures sanitaires exigées.»

Oui, il y a ceux qui défient la loi, mais il faut dire que la très grande majorité des Québécois la respecte depuis bientôt un an. Si certains ne sont pas pressés de laisser tomber le masque, d'autres croient que la situation permettrait un assouplissement.

«J’ai mes deux doses moi, je pense que rendu là le port du masque ne devrait plus être nécessaire», a commenté un citoyen.

Mais la Santé publique juge qu'il est encore trop tôt. «Le masque est encore utile dans les lieux publics. Le variant nous inquiète et le taux de population complètement vaccinée est encore bas. Alors, portons le masque et allez vous faire vacciner!» a imploré le directeur de la Santé publique en Estrie, le Dr Alain Poirier.

Au ministère de la Santé et des Services sociaux, on indique «qu'il n'est pas prévu de retirer le port du couvre-visage à court terme dans les lieux publics».

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres