/entertainment/shows
Navigation

Le Vieux-Quai en fête de Sept-Îles reprend du service

Coup d'oeil sur cet article

Le rappeur FouKi a fait danser plus de 800 personnes lors de l’ouverture de la 27e édition du festival Vieux-Quai en fête de Sept-Îles jeudi soir.

• À lire aussi: Tire le coyote au FEQ: poésie country-folk de haut niveau

• À lire aussi: Éole en musique: un autobus pour vacciner les festivaliers

Après la pause forcée de l’an dernier, les citoyens ont pu renouer avec les spectacles en plein air.

La foule, composée majoritairement de jeunes, s’est rassemblée sous un ciel menaçant, mais FouKi a pu terminer son spectacle avant les fortes averses.

Détrempés, la majorité des spectateurs sont partis avant la prestation du DJ QuietMike, mais quelques endurcis sont restés malgré la pluie.

Au cours de la nuit, des rafales ont soufflé sur le site, si bien que vendredi matin, quelques pièces d'équipement ont dû être remises en place.

Somme toute, les organisateurs tirent un bon bilan de cette première soirée. Au total, 1000 billets étaient offerts et entre 800 et 900 ont été vendus.

Les règles de la Santé publique exigeaient que les spectateurs soient divisés en deux sections.

Selon la coordonnatrice Shanna Maltais, tout s’est bien déroulé.

«Il y avait une crainte que les gens n’apprécient pas nécessairement les nouvelles mesures parce que ce n’est pas quelque chose qu’ils connaissaient. Ils sont habitués d’être libres sur le site. Mais hier, ça ne s’est pas fait sentir du tout. Les gens ont beaucoup apprécié le spectacle», a-t-elle indiqué.

Les contraintes imposées par la Santé publique ont limité les activités familiales offertes sur le site cette année.

De l’animation de rue et plusieurs représentations d’un spectacle pour enfants ont été offertes, mais, contrairement à la tradition, aucune structure gonflable n’a été installée et le feu d’artifice n’aura pas lieu. Ce n’est que partie remise pour l’an prochain, selon les responsables du Vieux-Quai en fête.

À VOIR AUSSI