/finance
Navigation

Pénurie de main-d’œuvre: des centres de services Desjardins fermés

Coup d'oeil sur cet article

La pénurie de main-d’œuvre frappe aussi les Caisses Desjardins, à tel point que quatre centres de services doivent fermer leurs portes cet été au Saguenay–Lac-Saint-Jean en raison des vacances.

• À lire aussi: Fermeture de centres de services Desjardins dans la vallée de la Matapédia

«Il y a d’autres solutions qui s’offrent aux membres pour qu’ils puissent utiliser les services de leur caisse. Bien évidemment, nos guichets automatiques qui, eux, demeurent accessibles ou aussi nos services automatisés comme Accès D mobile, téléphone et Internet», a soutenu le porte-parole du Mouvement Desjardins, Jean-Benoît Turcotti.

La mesure touche notamment le centre de services sur la rue du Roi-Georges, à Jonquière, ainsi que trois autres centres, tous situés dans le Bas-Saguenay, à Saint-Félix-d’Otis, Rivière-Éternité et Petit-Saguenay.

Il ne reste donc que le centre de services à L’Anse-Saint-Jean pour desservir toute la population du Bas-Saguenay, ce qui entraîne le mécontentement de certains citoyens.

Un commerce de Rivière-Éternité a toutefois trouvé une solution pour pallier au problème.

«Je voyais beaucoup de monde qui venait ici pour sortir de l’argent alors j’ai réglé le problème, j’ai acheté un ATM», a mentionné le propriétaire d’une épicerie, Gérald Simard.

«On était déjà desservi au minimum, deux demi-journées par semaine et les gens étaient bien contents. Là, le problème qu’on vit aussi c’est pour les commerces. Ils doivent faire leurs dépôts à La Baie ou à L’Anse», a indiqué le maire de la municipalité de Rivière-Éternité, Rémi Gagné.

L’entreprise a néanmoins assuré faire le nécessaire pour recruter du personnel.

«Que ce soit par des journées de recrutement virtuelles, une présence accrue, aussi des offres d’emplois sur les différents sites de recherche d’emplois et aussi, mais surtout, un affichage maintenant qui est centralisé qui permet aux gens qui appliquent pour un poste, d’appliquer pour l’ensemble des Caisses d’une région ou d’un secteur», a ajouté M. Turcotti.

La situation devrait revenir à la normale à la fin des vacances, autour du mois de septembre.