/sports/hockey/canadiens
Navigation

Combien vaut Phillip Danault?

HKN-HKO-SPO-MONTREAL-CANADIENS-V-TORONTO-MAPLE-LEAFS---GAME-SEVE
Photo AFP Phillip Danault est un maître dans l’art de neutraliser un buteur aussi prolifique qu’Auston Matthews des Maple Leafs des Toronto.

Coup d'oeil sur cet article

Les éloges pleuvent sur Phillip Danault depuis que le Canadien a éliminé les Maple Leafs au tout premier tour des séries. Pourtant, l’attaquant du Canadien est toujours sans contrat pour la saison prochaine.

• À lire aussi: «Je vois Bergevin sortir un grand coup» – Elliotte Friedman

• À lire aussi: Le CH à l’heure des choix

Si l’on se fie aux propos de Marc Bergevin, qui s’est bien assuré de ne pas trop lancer de fleurs à son joueur de centre lors de son bilan de fin de saison, les négociations pourraient se révéler corsées. 

On sait déjà qu’une première ronde de pourparlers avait achoppé en septembre dernier. Le clan du Victoriavillois avait alors refusé une entente de 5 M$ par saison (pour cinq ou six ans, tout dépendant de la source citée).

Au fait. Combien vaut Phillip Danault? Et pour combien de temps? Pour donner un portrait de la situation, Le Journal de Montréal s’est lancé dans le jeu des comparaisons avec Sean Couturier, Jordan Staal, Joel Eriksson Ek, Yanni Gourde, Jean-Gabriel Pageau et Anthony Cirelli, des joueurs au profil similaire à celui du joueur du Canadien.

Au niveau des statistiques défensives, Danault se classe premier du groupe dans quatre catégories analysées, deuxième dans deux autres et troisième dans une autre. En fait, il n’y a que dans la catégorie des tirs bloqués qu’il accuse un retard sur la majorité de ses rivaux.

Stabilité et protection

En survolant les ententes que détient ce groupe, on peut convenir que la valeur de Danault avoisine les 5,25 M$. Surtout si on le compare à Jean-Gabriel Pageau, dont le contrat signé le 24 février 2020 a servi de balise pour le clan du joueur de centre de 28 ans.

Pageau évolue sur le troisième trio des Islanders de New York, rôle que devrait logiquement occuper Phillip Danault dans un avenir rapproché si l’évolution de Nick Suzuki et de Jesperi Kotkaniemi poursuit son cours. 

Troisième centre, c’est également le poste qu’occupe Yanni Gourde chez le Lightning. Un autre attaquant au mandat semblable à celui du joueur du Canadien. Et tout comme Pageau, il est présentement au cœur d’un contrat de six saisons. Ce sera probablement le terme que le clan Danault tentera d’obtenir. 

Un contrat de six ans assure stabilité et protection (on n’est jamais à l’abri d’une blessure) sans s’attacher les mains avec une entente de huit ans qui risquerait, de toute façon, de se conclure par un rachat. 

Un contrat de 5,25 M$ ferait de Danault le quatrième attaquant le mieux payé chez le Canadien, derrière Brendan Gallagher (6,5 M$), Josh Anderson (5,5 M$) et Jonathan Drouin (5,5 M$). 

Phillip Danault  

5,25 M$*  

  • Centre, 28 ans, 6 saisons dans la LNH   
  • 2020-2021: 53 pj | 5b | 19p | 24pts | +9      

L’homme de toutes les missions défensives chez le Canadien. Il est celui que Dominique Ducharme envoie dans la mêlée face aux Auston Matthews, Connor McDavid et compagnie. Il est également le joueur désigné pour amorcer toutes les infériorités numériques et pour s’occuper des mises en jeu importantes en territoire défensif.

Jean-Gabriel Pageau  

5 M$  

  • Centre, 28 ans, 6 saisons dans la LNH   
  • 2020-2021: 54 pj | 14b | 14p | 28pts | +10      

Il amorcera la deuxième saison d’un contrat de six ans. Il a marqué plus de buts que Danault (14 contre 5), mais en termes de points, on retrouve une certaine équivalence (28 contre 24 en faveur de Pageau). Sur le plan défensif, les deux Québécois ont des missions et des responsabilités similaires: éteindre les canons adverses et écouler les infériorités numériques. Au cercle des mises en jeu, Pageau s’en est mieux tiré dans toutes les situations. Dans l’ensemble, il affiche un taux de réussite de 56,7% (52,5% pour Danault).

Anthony Cirelli  

4,8 M$  

  • Centre, 24 ans, 3 saisons dans la LNH   
  • 2020-2021: 50 pj | 9b | 13p | 22pts | 0      

Il écoulera la deuxième année d’un contrat de trois ans. Toutefois, il s’agit de son deuxième contrat dans la LNH, celui qui fait le pont entre le contrat d’entrée et la visite à la banque. Une fois cette entente terminée, il cherchera assurément à toucher une augmentation de salaire. Au cours de la dernière saison, il a présenté des statistiques offensives similaires à celles de Danault. Toutefois, chez le Lightning, les grosses missions défensives ne lui sont pas confiées. Elles sont plutôt sous la responsabilité de Yanni Gourde. 

Sean Couturier  

7 M$*  

  • Centre 28 ans, 9 saisons dans la LNH   
  • 2020-2021: 45 pj | 18b | 23p | 41pts | +8      

Il écoulera la dernière saison d’un contrat de six ans. Il a été une aubaine pour les Flyers. Tout comme Claude Giroux, il est le visage de l’équipe. Il ira assurément chercher dans les 7 M$ lors de la signature de son prochain contrat. Il a remporté le trophée Selke en 2020, deux ans après avoir été finaliste pour le même prix. Il a connu deux saisons d’au moins 30 buts et se serait approché d’une troisième, cette année, dans une campagne de 82 matchs.

Jordan Staal  

6 M$  

  • Centre, 32 ans, 15 saisons dans la LNH   
  • 2020-2021: 53 pj | 16b | 22p | 38pts | +2      

Il en sera à l’avant-dernière campagne d’un contrat d’une décennie. Lors du bilan de fin de saison, Eric Staal a offert un compliment à Danault en comparant son jeu à celui de son jeune frère. Staal a fait sa renommée en muselant les meilleurs attaquants adverses et en empilant les buts en infériorité numérique. Malgré ses 32 ans, il ne semble pas vouloir ralentir. Il a été au cœur des succès des Hurricanes la saison dernière.

Joel Eriksson Ek  

5,25 M$  

  • Centre, 24 ans, 4 saisons dans la LNH   
  • 2020-2021: 56 pj | 19b | 11p | 30pts | +16      

Au début du mois de juillet, il a signé une entente de huit saisons avec le Wild. Malgré son jeune âge, il a terminé quatrième au scrutin du trophée Selke. Tout comme Danault, il évolue sur la première unité de son équipe. Ses indices de possession de rondelle sont en deçà de celles de Danault. Le Suédois obtient habituellement plus de temps de jeu que Danault en supériorité numérique, mais son rôle à court d’un homme est un peu plus limité.

Yanni Gourde  

5,17 M$  

  • Centre, 29 ans, 4 saisons dans la LNH   
  • 2020-2021: 56 pj | 17b | 19p | 36pts | +10      

Il en sera à la troisième saison d’un contrat prévu pour six ans. Il est l’homme de confiance de Jon Cooper pour les missions défensives du Lightning. Il est l’exemple parfait des mots intensité et détermination. Même s’il occupe une place sur le troisième trio du Lightning, il a une touche un peu plus offensive que Danault. Toutefois, les statistiques défensives et dans le cercle des mises en jeu sont nettement à l’avantage du joueur du Canadien.  

* Estimation

Phillip Danault, Joueur autonome sans compensation

Sean Couturier, Salaire actuel 4,3 M$