/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: il y a un an, le port du masque devenait obligatoire

Coup d'oeil sur cet article

Le 18 juillet 2020, la mise en place du port du masque obligatoire dans les espaces fermés était à l’origine de manifestations. Aujourd’hui, il fait partie de notre quotidien.

• À lire aussi: La quasi-totalité des restrictions levée en Angleterre

• À lire aussi: La flambée des cas se poursuit aux États-Unis

Le jour même, un opposant à cette mesure était arrêté. Des manifestations ont eu lieu aux quatre coins du Québec.

Peu de temps après, le masque a fait son entrée dans les écoles.

Bien que la situation sanitaire s’améliore, en grande partie grâce à l’avancée du nombre de personnes vaccinées contre la COVID-19, certains souhaitent le voir rester en place.

À ce jour, 72% des Québécois ont reçu leur première dose, et vacciner les jeunes, qui le sont moins que le reste de la population, représente un enjeu pour inverser la courbe des infections à la COVID-19.

Le masque a été rendu optionnel dans certaines régions, comme à l’Île-du-Prince-Édouard, mais Québec n’envisage pour le moment pas cette possibilité.

À voir aussi 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres